3 façons de lutter contre le « vacances-shaming »

3 façons de lutter contre le « vacances-shaming »

Si la promesse de vacances illimitées de votre entreprise semble trop belle pour être vraie, vos instincts peuvent avoir raison…

Les sondages révèlent que les employés des entreprises qui ont des vacances illimitées prennent en fait moins de temps libre en raison de la culture des bourreaux de travail et de la « honte des vacances ».

« La honte des vacances » est un terme utilisé pour décrire les milieux de travail où les collègues et les patrons utilisent la pression des pairs et la culpabilité pour décourager les employés de prendre des congés.

Vous voulez vous évader et ne pas vous sentir coupable? Leslie Stevens-Huffmann de Dice.com a déniché trois façons de lutter contre vos collègues qui ont honte de leurs vacances.

Sur le même sujet :

Comment éviter le blues du retour des vacances ?

Se débrancher du travail en vacances ? Pas si facile…

Fatigué et pas de vacances ? Voici des solutions

1. Présentez des arguments en faveur d’un changement de culture d’entreprise

« Si vous voulez combattre les tordus et l’idée que travailler de longues heures est une marque d’honneur, soyez le plus franc possible au sujet des effets négatifs du surmenage », explique Victor Lipman, président de Howling Wolf Management Training.

Utilisez l’éducation comme un moyen d’inciter au changement en démontrant comment les pratiques d’humiliation de l’équipe sont en fait contre-productives et nuisibles. Par exemple, vous pouvez accroître la sensibilisation en diffusant des données illustrant comment les longues heures et le stress contribuent à l’épuisement professionnel, à l’insatisfaction, à la mauvaise qualité du travail et au roulement du personnel .

« Il ne fait aucun doute que le contournement des normes culturelles peut s’avérer risqué, surtout lorsqu’on se bat seul », reconnaît Lipman. Pour éviter les affrontements avec vos collègues, essayez d’abord d’obtenir l’approbation de votre patron. Son soutien facilitera le refoulement des tentatives de culpabilisation.

2. Proposez des solutions

La bonne nouvelle, c’est que la fin de l’année est le moment idéal pour proposer de nouvelles stratégies de gestion des vacances du personnel. Par exemple, essayez de planifier les vacances pour toute l’année le plus tôt possible (janvier ou février est toujours un bon moment).

Ainsi, les absences peuvent être prises en compte dans les estimations de capacité, les échéanciers de livraison et les délais pour les 12 prochains mois. Vous pouvez aussi suggérer des options de couverture pour les pros des vacances, comme l’utilisation de personnel d’appoint ou de systèmes de jumelage.

3. Prenez position

La surcharge de travail des employés peut encourager la honte des vacances.

Ne vous excusez pas et ne capitulez pas devant des collègues qui tentent de vous faire culpabiliser pour avoir pris un congé bien mérité. Si vous pensez honnêtement que vous en avez fait assez pour soutenir votre équipe et ses efforts, « ignorez leurs commentaires de culpabilité et fixez une limite ferme », conseille James Pratt, vice-président du développement des personnes pour Gravity Payments.

« Expliquez simplement que parce que vous avez travaillé dur, vous avez maintenant besoin d’une pause, dit-il. Dites clairement que vous avez l’intention de déconnecter et de prendre vos vacances. »

Si vous ne vous sentez pas en mesure d’adopter une position ferme, ou si vous craignez qu’un débranchement complet d’une semaine ou deux ne mette votre emploi en danger, établissez une limite souple. Précisez les conditions particulières ou les situations d’urgence dans lesquelles on peut communiquer avec vous, et la façon dont on peut vous joindre.

Par exemple, vous voudrez peut-être être avisé si vos collègues découvrent une atteinte importante à la protection des données, une fuite ou un piratage pendant votre absence.

Mais pour éviter d’être harcelé par des questions insignifiantes, créez un plan précisant qui s’occupera de vos tâches quotidiennes et de vos tâches de projet pendant votre absence. Ne répondez pas aux appels, ni aux courriels courants.

« Connaître ses limites et les fixer au travail est important pour sa santé et son bien-être, souligne M. Pratt. Si tout le reste échoue, vous devrez peut-être vous éloigner d’un environnement malsain. »

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
La concurrence entre les employeurs est telle que les...
En lire plus
Tandis que les programmeurs s'assurent que les jeux fonctionnent,...
En lire plus
Vous cherchez à faire progresser votre carrière en technologie...
En lire plus
Que pouvez-vous apprendre de quelqu’un qui vous traite comme...
En lire plus

Emplois en vedette

Designer d'économie de jeu
  • Date de publication17 janvier 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Programmeur(euse) de jeu en Chef
  • Date de publication17 janvier 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Full-Stack
  • Date de publication14 janvier 2019
  • EntrepriseHalfSerious
  • VilleMontreal
Chargé(e) de projets Web
Gestionnaire de campagnes numériques
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM