4 réalités sur les développeuses de 21 ans et moins

4 réalités sur les développeuses de 21 ans et moins

Les jeunes femmes de la génération Z arrivent sur le marché du travail techno avec des compétences et des priorités différentes.

Une étude de HackerRank auprès de 12 000 développeuses de 21 ans et moins nous en apprend beaucoup sur la nouvelle génération de femmes en techno. 

Voici les quatre conclusions que nous avons tirées de l’étude.

1. Les nouvelles développeuses codent déjà avant 20 ans

Source : 2019 Women in Tech Report, HackerRank.

Les jeunes femmes de la génération Z apprennent à coder beaucoup plus tôt que leurs consoeurs plus âgées. Le tiers d’entre elles apprennent même un langage de programmation avant l’âge de 15 ans!

HackerRank l’explique en partie par la propension qu’ont les écoles à offrir des cours de codage, et par le nombre grandissant d’organisations qui promeuvent cette activité auprès des enfants. En Grande-Bretagne et en Australie, apprendre le code est même obligatoire à l’école dès l’âge de cinq ans!

2. La génération Z connaît les codes populaires dans l’industrie

Source : 2019 Women in Tech Report, HackerRank.

Les femmes de 21 ans et moins connaissent généralement deux des trois codes les plus demandés par les employeurs. Si plus de la moitié des femmes de la génération Z maîtrisent JavaScript, la plupart d’entre elles connaissent aussi Java et Python… ou prévoient les apprendre sous peu!

Source : 2019 Women in Tech Report, HackerRank.

3. Génération Z : les filles pour Java, les gars pour Python

Source : 2019 Women in Tech Report, HackerRank.

Les connaissances des développeuses de moins de 21 ans sont assez semblables à celles des développeurs mâles du même âge. Par exemple, la moitié des hommes ne connaissent pas JavaScript, tout comme les femmes. Les filles de la génération Z connaissent par contre davantage Java (72% contre 66%), et les gars Python (63% contre 59%).

On remarque sur le graphique que les langages de programmation C++ et C sont les plus connus des deux sexes. L’étude indique que c’est probablement les codes les plus enseignés à l’école.

4. En emploi, les jeunes développeuses veulent surtout apprendre et relever des défis

Source : 2019 Women in Tech Report, HackerRank.

Les femmes de la génération Z ne recherchent pas nécessairement les mêmes avantages dans un emploi que celles des générations précédentes, bien que toutes considèrent la croissance professionnelle et l’apprentissage comment étant leurs premières priorités. 

Il est deux fois plus important pour la plus jeune génération de développeuses de travailler pour un employeur au nom prestigieux, comme Apple ou un autre géant techno.

Elles priorisent aussi les salaires concurrentiels davantage que leurs collègues plus âgées. 

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
S’amuser tout en gossant avec la technologie est une...
En lire plus
Ruby, R, Objective-C : ces codes vont probablement mourir...
En lire plus
Le logiciel est capable de capturer l’horaire de l’agenda...
En lire plus
La programmation asynchrone dans Python, comment ça fonctionne? Espresso-Jobs...
En lire plus

Emplois en vedette

Développeur(-euse) Java - BI
  • Date de publication21 août 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Directeur(-trice) des Analytiques
  • Date de publication20 août 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Programmeur(-euse) de jeu en Chef
  • Date de publication13 août 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Spécialiste Marketing Numérique
Développeur(-euse) back-end PHP
  • Date de publication9 août 2019
  • EntrepriseTurbulent
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM