6 questions à poser avant d’engager un employé à distance

6 questions à poser avant d’engager un employé à distance

télétravail

Travailler de la maison n’est vraiment pas pour tout le monde… Comment savoir si c’est pour vous? Et votre futur employé?

Le processus d’embauche n’est jamais facile, surtout par rapport aux employés à distance, mais percevoir les problèmes potentiels vous sauveront bien des maux de tête.

Au fil des années, la fondatrice et directrice générale de Foxwordy Monica Zent a engagé un bon nombre d’employés à distance pour ces différentes compagnies, avec des niveaux de succès variables et en apprenant deux-trois trucs au passage.

Tout d’abord, considérer d’engager des employés à distance est une bonne idée. Les employés qui travaillent de la maison sont généralement plus heureux et productifs. Et ce n’est pas une surprise: permettre à vos employés de travailler de la maison vous permettra de sauver de l’argent en terme d’équipement et d’espace.

Toutefois, il y a un piège: la nature humaine. Si vous possédez une entreprise, il y a un risque à payer un employé à la maison… en train de regarder Game of Thrones.

Passer des entrevues virtuelles est déjà difficile en soi. Voici quelques questions qui vous aideront à mieux saisir vos potentiels employés à distance selon Monica Zent dans un article publié sur Inc.

1. Êtes-vous clair dans la description de ce rôle?

Si la description de l’emploi est vague comme «augmenter les ventes» ou «permettre une meilleure communication au sein de l’entreprise», c’est plus facile pour les gens de passer la journée à ne rien faire puisqu’il y a un manque d’objectif clair et de mesure de performance. Mais si vous indiquez «Appeler 100 clients potentiels par jour, les noter dans les documents de la compagnie et tenir au moins 20 pistes intéressantes par semaine», vous pourrez savoir si vos nouveaux employés font leur travail.

Être spécifique par rapport aux attentes permet aux deux parties d’atteindre le succès. C’est bien de faire comprendre à vos employés que votre confiance n’est pas donnée sans efforts de leur part.

2. Qu’est-ce qui vous motive?

Vous cherchez quelqu’un d’autonome, puisque les personnes qui attendent de se faire dire quoi faire ne gèrent pas bien le travail à la maison. Si on prend en compte les multiples tentations d’un bureau à la maison, un haut niveau de motivation est impératif. C’est là que de comprendre comment la personne pense est primordial. Zent préfère comprendre d’emblée son employé pour mieux savoir comment le mener vers le succès.

Chassez les indices qui vous permettront de mieux saisir la motivation d’une personne, comme ce qu’elle a entrepris elle-même, même si ce n’est qu’un comité de nettoyage de quartier par exemple.

Est-ce que la personne est motivée à abattre la tâche et à progresser dans sa vie? Qu’est-ce qui allume votre employé potentiel? A-t-il un passe-temps qui coûte cher? Veut-elle apprendre les bases pour partir sa propre compagnie un jour? Trouver les sources de motivation devrait être votre priorité en entrevue.

3. Avez-vous déjà fait ça avant?

La personne interviewée pourra seulement répondre par l’affirmative ou la négative. Si elle n’a pas d’expérience, ça indique que la personne essaie cette façon de travailler sous votre aile. Si une personne a de l’expérience, vous devez savoir ce qui s’est passé. Si la dernière situation de travail à la maison n’a pas fonctionné, allez valider avec son ancien employeur.

La clé ici, c’est de comprendre si le candidat sait comment travailler à distance, et si ça s’est bien passé. Sinon, agissez prudemment.

4. Avez-vous un endroit tranquille où travailler?

Enfants, chiens, voisins bruyants peuvent être des distractions majeures quand une personne travaille de la maison. Si votre employé potentiel n’a pas de bureau à la maison, le Starbucks peut être une option sympathique – sauf si la personne doit passer des appels, puisque rien ne sonne plus «amateur» que le bruit d’une machine à café.

Si la personne n’a pas de bureau, vous pouvez lui proposer de payer la moitié de la facture d’un espace de co-travail.

5. Êtes-vous confortable avec la solitude ?

Il y a un inconvénient majeur à travailler de la maison: l’isolation sociale. Des études ont prouvé que la clé du bonheur est l’interaction avec les autres.

Une personne qui entame sa première expérience de travail à la maison peut vite se sentir misérable. Vu que vous voulez un employé content, et qui va rester un bon bout de temps, c’est primordial qu’il puisse compter sur un fort support social et des options de co-travail.

Idéalement, engagez quelqu’un qui a déjà été confronté à cette réalité et qui sait déjà comment fonctionner dans ce cadre.

6. Êtes-vous un optimiste?

Évidemment, ne posez pas cette question puisque vous n’aurez pas droit à une réponse honnête. La meilleure manière d’avoir une idée juste, c’est de demander à votre employé potentiel de résoudre un scénario hypothétique.

Par exemple: «Vous vivez un affaissement des ventes et personne ne vous rappelle. Qu’est-ce que vous faites?» Vous cherchez ici un indice de la réaction de votre employé potentiel face à l’adversité. Pourquoi? L’optimisme est la clé de la motivation. C’est impossible d’être motivé si vous pensez que vous n’avez aucune chance de réussir, ou si vous ne croyez pas pouvoir le faire.

Les pessimistes sont des poids morts du travail à la maison. Selon l’expérience de Zent, la plupart des personnes veulent avoir une bonne éthique de travail et sont motivés à faire fonctionner leur situation de travail à distance. Toutefois, un large pourcentage de la population a besoin d’être dirigée et motivée régulièrement.

Idéalement, vous aurez un mélange des deux, mais l’important est que vos employés soient heureux. Dans le meilleur scénario, vous et votre employé motivé, optimiste et émotionnellement solide serez excités par une situation d’emploi à distance.

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Travailler en jogging, caresser le chat, frire son poisson...
En lire plus
La concurrence entre les employeurs est telle que les...
En lire plus
Même si le milieu de la technologie approche le...
En lire plus
Avoir une conversation ouverte et honnête avec un superviseur...
En lire plus

Emplois en vedette

Spécialiste, médias sociaux
Animateur(rice) 3D en Chef
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Backend
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Java - BI
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse)  Web
Programmeur analyste (développeur JAVA)
  • Date de publication12 février 2019
  • EntrepriseSépaq
  • VilleQuébec
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM