Comment demander LE bon salaire ?

Imaginez la scène : vous avez postulé un nouvel emploi et le recruteur vous envoie un courriel vous invitant à une entrevue. La discussion se déroule à merveille… jusqu’à ce qu’il vous demande le salaire désiré pour le nouveau poste.

Votre réponse : « Euhhh… »

Le salaire est souvent la partie la plus délicate, lors d’un entretien d’embauche, et reste le morceau le plus important du puzzle. Nate Swanner de Dice.com s’est penché sur le sujet et a trouvé de bonnes conclusions.

Les attentes salariales peuvent établir le ton de la discussion, du processus, et vous indiquer à quel point l’entreprise accorde de l’importance au poste ainsi qu’à l’employé.

Le recruteur sera tenté de ne pas divulguer le salaire pour le poste, car il veut que vous vous jetiez à l’eau en premier, écrit Nate Swanner. Et si vous le montant que vous dites est sous les attentes du recruteur, il restera… sous les attentes.  

Cependant, si vous excédez un peu trop la barre salariale, il se peut que vous deviez faire une croix sur ce job. Swanner suggère donc d’attendre que le recruteur ou le gestionnaire d’embauche lance son chiffre, puis de négocier à partir de là.

Quel salaire faut-il cibler ?

 

Mais quel salaire demander ? S’il s’agit d’une promotion ou simplement d’un poste un peu plus haut dans l’échelon, vous devriez avoir une petite idée de ce qu’il vous faudrait comme revenu. Vous avez une meilleure idée de ce que vous voulez faire et des compétences de base de l’emploi.

Comment savoir quel salaire demander lors de ces premières discussions ? D’après Nate Swanner, il y a quelques considérations à garder à l’esprit. Deux, en fait.

La première à prendre en compte, la géographie. L’auteur utilise un exemple américanisé, mais le sens y est. Si vous quittez Minneapolis pour la Silicon Valley, n’acceptez pas l’emploi pour votre salaire actuel. Un exemple local : vous habitez Dolbeau-Mistassini et vous avez postulé pour un emploi à Montréal. Il y aura des choses à prendre en considération, comme le coût de la vie, par exemple.

Le deuxième est le job en soi. Un ingénieur d’une grande entreprise de technologie gagnera probablement plus que s’il travaillait pour une startup, ce qui signifie que vous devriez demander le meilleur salaire possible lors d’une entrevue dans une grande entreprise.

Entre le moment où un recruteur vous envoie un courriel et le premier entretien, faites vos devoirs et essayez de comparer les deux emplois, surtout si vous devez déménager. Cela vous aidera à savoir à quoi vous attendre. Vous aurez l’air confiant si vous connaissez votre propre valeur. Cela pourrait même vous aider à éviter des heures d’entrevues inutiles si le recruteur et vous-mêmes n’êtes pas sur la même longueur d’onde…

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
En dehors des drapeaux rouges que sont le harcèlement...
En lire plus
C’est arrivé l’an dernier. Vous avez eu une idée...
En lire plus
Êtes-vous du genre à travailler au bureau ou de...
En lire plus
Est-ce que les travailleurs canadiens vivent pour travailler ou...
En lire plus

Emplois en vedette

Lead et développeur(euse) backend (intermédiaire à sénior)
  • Date de publication10 août 2018
  • EntrepriseNixa
  • VilleMontréal
UI Artiste en Chef
  • Date de publication8 août 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Directeur(trice) IT
  • Date de publication8 août 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Java - BI
  • Date de publication8 août 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Modeleur de personnages 3D
  • Date de publication11 juillet 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Coordonnateur(trice) de soumissions
  • Date de publication11 juillet 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.