Comment passer d’ami à patron de vos amis ?

Comment passer d’ami à patron de vos amis ?

ami

Impossible malheureusement. Quand vous serez enfin assis à ce bureau que vous lorgnez depuis longtemps, vous risquez d’avoir moins de visites pour parler de la vie… ou de la gestion de l’entreprise – parce que vous serez un des leurs maintenant.

La journaliste Joanne Richard nous donne des conseils dans un article publié sur Monster.

Monter les échelons signifie souvent passer d’ami et confident à être en charge de personnes qui étaient vos égaux la veille. Automatiquement, la dynamique change. Malgré la jalousie et les malaises, il existe certains trucs pour passer d’un statut à l’autre sans vous mettre personne à dos.

La nouvelle gestionnaire dans une compagnie techno, Jessica Lee, a récemment dû vivre ce changement. «Ça a tout changé», affirme Lee, qui a vu ses anciennes relations s’affadir après sa promotion. «Un ancien ami de bureau est devenu particulièrement bizarre. On avait tendance à nous plaindre ensemble d’un patron, et à aller prendre des verres. Très vite, ça s’est terminé. Six mois plus tard, c’est plus facile. C’est le prix d’être promue.»

Aucun doute à avoir: les postes de pouvoir ont un effet immédiat sur les relations professionnelles. La promotion d’un ami à la place d’un autre est souvent le début de la fin d’une amitié, rapporte une étude de l’Université de l’État de Washington à Pullman.

Alors voilà – vous obtenez la promotion. Maintenant, vous devez prouver que vous la méritiez bien. Avec un peu de chance, votre équipe risque vite de réaliser que la meilleure manière de réussir est d’aider leur gestionnaire à atteindre ses buts. Les personnes de confiance seront professionnelles et respectueuses, et trouveront une manière de vous féliciter. Ne vous surprenez pas toutefois de leur volonté à monter eux aussi.

Comme nouveau leader, votre devoir est d’être proactif et d’avoir une conversation candide avec vos anciens collègues. Comme tous les conflits potentiels, il faut les nommer le plus rapidement possible pour éviter tout déraillement dans le futur. Les malaises glissés sous le tapis peuvent vite devenir beaucoup plus gros que ce qu’ils devraient.

Ce sera bizarre pour tout le monde, alors n’hésitez pas à encourager vos anciens collègues à être transparent par rapport à leurs interrogations et inquiétudes. Laissez leur savoir que ça prendra un certain temps pour que tout le monde puisse adopter la nouvelle dynamique. Expliquez que vous devrez parfois prendre des décisions difficiles qui affecteront peut-être votre relation, mais que ça n’a absolument rien de personnel, et que vous espérez que votre rapport pourra bien évoluer.

Soyez sûr de vous! Ne vous sentez pas coupable. Mettez-vous dans leurs souliers et imaginez comment vous vous sentiriez si vous étiez dans la même position qu’eux.

Connectez avec vos nouveaux égaux. Développez un système de support avec des personnes qui ont le même genre de rôle dans l’organisation, et à l’extérieur du travail aussi. C’est préférable d’éviter des lunchs un à un avec vos anciens collègues. Invitez les autres pour ne pas avoir l’air d’avoir des favoris. Planifiez des événements à l’extérieur du bureau pour créer des liens positifs et un esprit d’équipe – laissez savoir à votre équipe que vous êtes encore ouvert au plaisir.

Soyez juste. Il y aura des moments étranges pendant lesquels vous devrez donner des évaluations, positives ou pas. Ne pas les adresser pourrait donner l’impression que vous faites du traitement préférentiel, et pourrait créer un environnement hostile si certains ont l’impression qu’ils ne sont pas traités de manière juste.

Restez loin des potins et des rumeurs. Vous pouvez toujours vous lier en parlant de Black Mirror ou The End of the F***ing World, mais c’est la fin des jasettes sur la gestion du bureau ou qui a fait quoi et quand. Évitez également de partager des informations de l’entreprise.

Soyez cohérent. Une bonne formule de gestion inclut des conseils et des encouragements, avec une touche de retour constructif. Laissez votre équipe connaître vos attentes, sans y aller trop fort. Ne passez pas d’ami à gestionnaire.

Vous n’avez pas obtenu la promotion? Faites la paix avec cette réalité. Ne pas obtenir le poste désiré peut vraiment être difficile, surtout si c’est votre ami qui l’a obtenu.

Prouvez que vous êtes prêt à travailler aussi fort que votre ami-devenu-patron, comme vous avez fait pour votre ancien gestionnaire.

Il y aura toujours une autre belle occasion, mais ça ne vous mènera à rien de regarder vers l’arrière. Si vous êtes vraiment intéressé, faites des recherches pour mieux comprendre ce qui s’est produit. Ce genre d’information peut vous aider à avancer quand d’autres opportunités de devenir gestionnaire s’ouvriront à vous.

 

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Sans aspirer à devenir gestionnaire ou dirigeant, vous pouvez...
En lire plus
L’avancement, ça vous parle? Chez Radiance, tout est possible…...
En lire plus
Il y a des centaines d’offres d’emplois en TI...
En lire plus
Ce n’est pas ça qui manque, du boulot, dans...
En lire plus

Emplois en vedette

Directeur(-trice) de compte
  • Date de publication19 avril 2019
  • EntrepriseBKOM STUDIOS
  • VilleVille de Québec
Développeur(-euse) web back-end PHP
  • Date de publication17 avril 2019
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Designer graphique avec expérience en UX/UI
  • Date de publication8 avril 2019
  • EntrepriseMinimal
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) (front-end)
Développeur(euse) Backend
  • Date de publication29 mars 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM