Comment survivre à sa première année de consultant

Comment survivre à sa première année de consultant

Partir à son compte comme travailleur autonome, ça vous parle? Arrangez-vous pour ne pas rater votre envol avec ces 4 conseils!

Commencer un nouvel emploi constitue un grand stress. Imaginez celui d’être travailleur indépendant! Les défis sont tout autres, comme l’indique l’autrice Elaine Biech sur TechRepublic.

Voici quatre trucs pour vous en tirer sans heurt et avec honneur.

1. Faites attention à votre santé (physique et mentale)

Vous allez avoir besoin de toute votre énergie, futur entrepreneur, surtout que la première année à son compte est réputée être la plus dure! Nourrissez-vous donc comme du monde, faites de l’exercice, et dormez bien, même si ça vous semble ardu compte tenu de tout le travail devant vous.

Informez-vous de même sur les assurances pour travailleur autonome pour vous protéger au cas de blessure ou maladie.

Attention au stress, aussi! Il peut être judicieux de se créer un plan de match pour les temps de grande tension : prendre une marche, méditer, faire du yoga, vous voyez le genre.

2. Gérer votre temps 

Saviez-vous que la gestion du temps est l’une des compétences non techniques les plus demandées en 2019? Ce serait même essentiel à la réussite professionnelle!

Quelques petits trucs pour y arriver : priorisez les gros projets, faites les tâches les plus dures en premier, et établissez une routine de travail efficace.

3. Établissez de bonnes pratiques d’affaires dès le départ

Ça peut paraître évident, mais ça ne l’est pas toujours lorsqu’on est à la recherche de clients : il faut être payé selon sa valeur, et surtout pas moins.

Quoi d’autre?

• Surveiller et noter assidûment ses dépenses;

• Délecter vos client;

• Ajouter des droit d’auteurs à tous vos documents originaux;

Se vendre constamment, dans chaque expérience professionnelle, réunion, visite, etc.

4. Profitez de tous les avantages d’être votre propre patron

Si être consultant vous permet d’être votre propre boss, ça vous oblige toutefois à vous gérer vous-même. Ne soyez pas trop sévère et accordez-vous un bon équilibre travail/plaisir, et surtout vous, les workaholics!

Trouvez-vous un passe-temps différent du travail, par exemple. Bref, essayez de survivre pour entamer votre deuxième année du bon pied.

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Pour plusieurs, le réseautage est une obligation pénible. Mais...
En lire plus
Comment se tailler une place de choix dans son...
En lire plus
L'industrie du jeu vidéo a généré 119,6 milliards de...
En lire plus
Il est révolu le temps où seule la carrière...
En lire plus

Emplois en vedette

Analyste Programmeur(-euse) Web
  • Date de publication17 février 2020
  • EntrepriseEBOX
  • VilleLongueuil
Développeur(-euse) Front-end
  • Date de publication17 février 2020
  • EntrepriseCyberimpact
  • VilleTerrebonne
Développeur(-euse) Système ERP – Bilingue à Laval
Spécialiste marketing numérique et relations publiques
  • Date de publication17 février 2020
  • EntrepriseCyberimpact
  • VilleTerrebonne
Chargé(e) de projet web
Designer UI
Designer UX
Développeur(-euse) Web Full Stack
Développeur(-euse) Front-End / Intégration
Développeur(-euse) Front End / Team Lead
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM