Dimanche bleu contre Vendredi noir : un pari fou ?

Dimanche bleu contre Vendredi noir : un pari fou ?

Black-Friday

Les gens de l’industrie le savent : détrôner le Black Friday – ou Vendredi fou – pour encourager une consommation locale au détriment des géants américains n’est pas une mince affaire.

C’est pourtant ce que tente de faire l’organisme Branchons les PME, qui a lancé le 20 novembre dernier la première édition du Dimanche bleu, une journée qui se voulait la pierre angulaire d’une semaine d’achats « made in Québec », rapporte Radio-Canada. À la tête de l’OBNL instigateur de cet ambitieux projet : nul autre que François Charron, expert Web et chroniqueur à TVA, qui depuis près de cinq ans donne conférences, outils et conseils aux entrepreneurs pour les inciter à offrir leurs produits sur le Web.

Car le problème majeur au Québec ne réside pas dans le fait que les habitants de la Belle province soient réticents à la consommation en ligne. Bien au contraire, comme le souligne François Charron lui-même : « On a un énorme problème au Québec. Les Québécois sont friands de commerce électronique. On dépense pour 8 milliards de dollars par année en ligne mais les PME étant pratiquement absentes du web, 3 dollars sur 4 dépensés sur le web par les Québécois sortent de la province ».

Cette première édition du Dimanche bleu – toujours en cours puisqu’elle se termine le 27 novembre prochain – rassemble cinq regroupements québécois : shoooping.cacourrielleur.ca, laplaza.io, sonxplusentrepot.com et ADNduVelo.com, qui chapeautent à leur tour près de 150 marchands dont les noms et les liens vers leur propre site web figurent sur la page des marchands participants au projet.

Le problème, c’est la promotion. Car les quelques personnes interrogées au sujet du Dimanche bleu n’avaient aucune idée de la signification de l’événement. Les agences de pub ont-elles été approchées ? Ont-elles décliné l’invitation à promouvoir le premier chapitre du Dimanche bleu par manque de temps, d’argent, ou d’intérêt ? Car il faut bien avouer que mettre dans la même balance des rabais de 800 $ offerts par BestBuy sur un téléviseur de 55 pouces et des rabais sur toiles sélectionnées de Lucette Nadeau Bolduc, artiste peintre, c’est pas gagné d’avance…

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Faire du marketing, du code, de l’expérimentation technologique et...
En lire plus
S’intégrer dans un groupe de collègues où les gens...
En lire plus
Joyeuses fêtes!
24 décembre 2018
Toute l’équipe d’Espresso-jobs vous souhaite de joyeuses fêtes, et...
En lire plus
Les bons patrons sont marquants. The Muse a demandé...
En lire plus

Emplois en vedette

Développeur(euse) Backend
  • Date de publication22 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Programmeur « full stack » junior
  • Date de publication22 février 2019
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Développeur(euse) sénior
  • Date de publication21 février 2019
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Full Stack
  • Date de publication20 février 2019
  • Entreprisectrlweb
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM