Il faut doubler les entreprises en TI dont les revenus dépassent 1G$, dit un rapport

Il faut doubler les entreprises en TI dont les revenus dépassent 1G$, dit un rapport

Un «changement de paradigme» est nécessaire pour une révolution numérique au Canada…

Dans un nouveau rapport, un groupe de réflexion pancanadien, dont certains grands noms du pays, estime que les entreprises doivent faire plus pour conserver les talents locaux.

L’objectif final du rapport : accroître le nombre de grandes entreprises numériques canadiennes, en doublant le nombre de celles dont le revenu annuel s’élève à 1 milliard de dollars ou plus (de 13 à 26) d’ici 2025, rapporte le site Montreal In Technology.

À défaut de doubler le nombre d’entreprises milliardaires d’ici sept ans, il faut à tout le moins attirer, retenir et soutenir la main-d’oeuvre qualifiée. Un «changement de paradigme» est donc nécessaire pour une révolution numérique au Canada, peut-on lire dans le rapport.

Sur le même sujet:

Pourquoi l’industrie TI cartonne au Canada

Comment trouver un job dans l’industrie des TI ?

Le rapport, intitulé «L’impératif de l’innovation et de la compétitivité: saisir les opportunités de croissance», était présidé par Tobias Lutke, PDG de Shopify, Allen Lau de Wattpad et Jean-François Gagné, d’Elément AI.

À l’heure actuelle, le Canada compte 58 entreprises qui génèrent des revenus annuels de 100 millions de dollars. Les auteurs souhaitent aussi tripler ce nombre de 58 à 172.

Comment y parvenir? Le rapport suggère plusieurs facteurs, notamment la mise en place d’un programme pilote de création d’un « passeport de croissance » et la modernisation des crédits d’impôt pour la R&D.

Faisant référence au slogan marketing de l’équipe olympique canadienne, «À nous le podium», les auteurs du rapport suggèrent que les entreprises d’ancrage (soit celles qui ont un revenu annuel d’au moins 1 milliard de dollars) soutiennent les grappes technologiques régionales et créent ainsi un effet d’entraînement.

Dans son histoire, le Canada a toujours fourni aux autres pays les matières premières de leur succès, lit-on dans le rapport, des castors à la fourrure en passant par le pétrole. « Or, aujourd’hui, nous exportons de la recherche à valeur ajoutée, de la propriété intellectuelle et des talents à l’étranger », déplore les auteurs du rapport. «Nous exportons nos actifs les plus précieux au profit d’autres pays. Il est temps de commercialiser nos propres innovations », poursuivent-ils.

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
La bonne nouvelle, c'est qu'il y a des moyens...
En lire plus
La plus grande préoccupation des employés en TI est...
En lire plus
La mission de l’entreprise ? Utiliser la science et la...
En lire plus
Lors du Forum Xn, tenu du 5 au 7...
En lire plus

Emplois en vedette

Designer 360 / D.A.
Développeur(euse) REACT
  • Date de publication14 décembre 2018
  • EntreprisePetalMD
  • VilleQuébec
Développeur(euse) web front-end Javascript
  • Date de publication14 décembre 2018
  • EntreprisePetalMD
  • VilleQuébec
DevOps
  • Date de publication14 décembre 2018
  • EntreprisePetalMD
  • VilleQuébec
Designer graphique
Programmeur(euse) de jeu en Chef
  • Date de publication14 décembre 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Java - BI
  • Date de publication14 décembre 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Chef de produit
  • Date de publication14 décembre 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Gestionnaire de campagne SEM
  • Date de publication13 décembre 2018
  • EntreprisePages jaunes
  • VilleMontréal
Coordonnateur(rice) publicitaire
  • Date de publication13 décembre 2018
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.