Inventrice à 25 ans!

Inventrice à 25 ans!

Stéphanie England a inventé le E9 Audio, un appareil qui permet d’écouter de la musique sans fil… et sans aucune perte de qualité sonore. Portrait.

Stéphanie England a toujours touché à l’électronique et à la mécanique. En étudiant au DEC en génie mécanique, elle travaillait dans des magasins d’électronique et farfouillait dans les motos et les appareils électriques.

C’est même elle qui réparait les ordinateurs, les téléphones et autres gadgets technologiques pour les clients des magasins où elle travaillait. « J’ai appris à concevoir les choses, à les défaire, à comprendre les logiques derrière chaque instrument, » explique la jeune femme de l’Outaouais.

L’obsolescence programmée l’irritait au plus haut point dans le cadre de son travail, alors que « l’électronique est en plein essor ».

« Moi, je trouvais ça décevant pour tout le monde, mais pour l’environnement surtout! s’exclame Stéphanie. Ça gaspille des minerais de plus en plus rares, et il y a même des conflits politiques derrière tout ça! »

Les connaissances en électronique de Stéphanie England lui permettront de faire sa part contre l’obsolescence programmée avec sa propre invention : le E9 Audio.

Le déclic

On est en 2015. Stéphanie travaille sur sa moto en écoutant de la musique sur son téléphone. En allant chercher un outil, elle accroche le fil de ses écouteurs et le téléphone est envoyé sur le sol.

« J’espérais que mon cellulaire ne soit pas pété, et je me demandais pourquoi il n’y a rien qui permette une écoute sans fil, mais sans perte de qualité sonore? se rappelle Stéphanie. Moi, j’adore la qualité sonore! C’est là que j’ai eu l’idée. »

Et si un appareil permettait de se connecter à tout périphérique audio compatible avec Bluetooth (écouteurs, stéréo, instruments de musique, etc.) en conservant toute la qualité sonore que permet un câble?

Le concept derrière le E9 Audio.

Étonnamment, un tel produit n’existait pas sur le marché. « Je me suis dit : “Bien tant pis, je vais le faire moi-même!”, » raconte Stéphanie England.

Partir en affaires

Le lendemain, Stéphanie va travailler au magasin d’électronique et bombarde son collègue DJ de questions sur la musique et le niveau sonore idéal. Lui ne comprend rien, et encore moins quand Stéphanie lui parle de son idée d’invention. Pas grave, il répond et donne d’excellentes pistes à Stéphanie, qui ne perd pas de temps et se met à expérimenter… au magasin-même!

« On faisait des tests sur d’autres produits Bluetooth, du reverse engineering pour voir les composantes électroniques, explique Stéphanie. J’ai trouvé comment l’inventer! »

Test lors de la création du E9.

Stéphanie dépose son idée à l’Office de la protection intellectuelle du Canada. « Ça tombe bien, c’était à Hull, juste à côté! » rigole la jeune inventrice.

Son agent de brevet lui apprend qu’il fallait qu’elle fonde sa propre compagnie. « Moi, je ne savais pas que je m’en allais en affaires, raconte Stéphanie. Alors j’ai fondé ma compagnie, fait du réseautage, des entrevues, des expériences, des contacts, il a fallu que j’engage des designers… On est rendus 10 employés dans la compagnie, en quatre ans! »

Le E9 Audio est né

Pour son appareil, Stéphanie choisit d’utiliser le protocole Bluetooth, « parce que c’est universel. » Le but est maintenant d’offrir le son de l’ancien (ou du nouvel!) appareil Bluetooth sans perte de qualité sonore,

Première version beta du E9 Audio, entièrement conçu par Stéphanie England.

Devenir officiellement développeur Bluetooth, « ça a pris du temps! » s’exclame l’inventrice. C’est un long processus qui implique de faire ses preuve et d’envoyer documentation officielle, reçus et preuves en abondance.

« Naturellement, il ont vu que j’avais des connaissances, parce que je repoussais les limites du Bluetooth, se réjouit Stéphanie. Ils étaient contents! »

Fonctions du E9 Audio (anglais).

Voici les fonctionnalités du E9 Audio :

Le E9 peut se connecter à sept autres appareils;

Il peut agir comme émetteur ou récepteur;

Il est rechargeable par micro-usb;

Il est muni d’un micro qui permet de recevoir des appels;

Il peut rendre n’importe quels écouteurs compatibles avec Bluetooth.

La version beta du E9 Audio est prête, et « là on termine le développement du produit final, » annonce Stéphanie. Une firme d’ingénieurs y met la dernière main depuis… deux ans. « On avait donné un mandat de six mois, » glisse l’inventrice avec dépit.

L’extérieur du E9 audio.

Néanmoins le E9 Audio devrait être fin prêt à la commercialisation à la mi-juin. « Tout le reste est prêt, » indique fièrement Stéphanie England. Amateurs de musique, ouvrez l’oeil!

 

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Comment accroître sa crédibilité au travail? Et comment la...
En lire plus
L’entreprise montréalaise de solutions SaaS répond aux incidents de...
En lire plus
Il y a beaucoup de choses que votre boss...
En lire plus
Tout comme lors d’une date, il est facile de...
En lire plus

Emplois en vedette

Coordonnateur(-trice) / designer web et imprimé
Programmeur(-euse) de jeu
  • Date de publication11 juin 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) Backend
  • Date de publication11 juin 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Lead artiste 3D
  • Date de publication30 mai 2019
  • EntrepriseSmartPixel.tv
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) de jeu mobile C++
  • Date de publication20 mai 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Java - BI
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM