Jobs en TI : plus du quart des femmes craignent de perdre leur emploi !

Jobs en TI : plus du quart des femmes craignent de perdre leur emploi !

Randstad a sondé les Canadiennes pour connaître leur point de vue sur l’innovation en milieu de travail, la sécurité d’emploi et les compétences dont elles auront besoin pour réussir au cours des dix prochaines années de leur carrière…

Cette étude menée par Randstad Canada auprès de 1201 Canadiennes, dans le cadre de son initiative Les femmes qui transforment le monde du travail, révèle que les travailleuses dans les secteurs des TI, de la fabrication et de la vente au détail se sentent les plus vulnérables face à l’innovation.

En savoir plus:

Des recommandations pour plus de femmes en TI

Les offres d’emplois, désavantageuses pour les femmes?

61 % d’entre elles se considèrent comme des preneuses de risques et des innovatrices au travail. Elles précisent qu’elles s’attendent à ce que leurs employeurs redoublent d’efforts pour soutenir leur croissance à mesure que la technologie transforme leurs environnements de travail respectifs.

Le tiers (30%) des travailleuses de tous les secteurs de l’économie s’attendent à perdre leur emploi au cours des dix prochaines années, en raison des progrès technologiques, comme l’automatisation et l’intelligence artificielle (IA). Dans le secteur manufacturier, six femmes sur dix (62 %) considèrent leur secteur comme le plus menacées par l’Avancement de l’IA. Même son de cloche du côté des TIC, à 29 %.

L’âge dans la balance

L’âge serait perçu comme un net désavantage, puisque 38 % croient que les baby-boomers courent le plus grand risque de perdre leur emploi en raison de la technologie, comparativement à 21 pour cent pour la génération X et seulement 13 pour cent pour les millénariaux.

Malgré les préoccupations en matière de sécurité d’emploi dans tous les secteurs, plus de la moitié des travailleuses interrogées (54 pour cent) ne font actuellement rien pour protéger leur carrière des effets négatifs de la technologie. En comparaison, lorsque la question est posée aux femmes présentement aux études, près de la moitié (48 %) disent se spécialiser dans un domaine qui les préparera à s’adapter aux avancées technologiques en milieu de travail.

Venus le temps de dresser une liste des compétences qui seront les plus importantes pour les dix prochaines années, 73 % des femmes ont indiqué que la capacité d’adaptation aux nouvelles technologies était la plus importante.

 

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Espresso-Jobs était au bar Meltown en compagnie de rhum...
En lire plus
Il y a des centaines d’offres d’emplois en TI...
En lire plus
Il y a des centaines d’offres d’emplois en TI...
En lire plus
Les femmes sont encore sous-représentées dans les métiers en...
En lire plus

Emplois en vedette

Spécialiste, médias sociaux
Animateur(rice) 3D en Chef
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Backend
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Java - BI
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse)  Web
Programmeur analyste (développeur JAVA)
  • Date de publication12 février 2019
  • EntrepriseSépaq
  • VilleQuébec
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM