La dépression, trop fréquente chez les professionnels de la technologie

La dépression, trop fréquente chez les professionnels de la technologie

Une nouvelle étude montre que plus du tiers des professionnels admettent avoir des problèmes de dépression…

Plus précisément, 38,8 pour cent des professionnels de la technologie qui ont répondu à un sondage ont déclaré qu’ils étaient déprimés, relate Nate Swanner, sur le site Dice.

Les employeurs les plus concernés sont Amazon et Microsoft, où 43,4 pour cent et 41,58 pour cent (respectivement) des employés disent être déprimés. Intel complète le top trois avec 38,86 % des personnes interrogées déclarant souffrir de dépression.

Nate Swanner souligne que ces trois entreprises ne sont peut-être pas entièrement à blâmer : elles sont situées dans le nord-ouest américain, où la lumière du jour plus courte de l’automne et de l’hiver contribue au désordre affectif saisonnier, écrit-il. À cela s’ajoute un ciel gris et beaucoup de pluie, qui contribuent à perturber le rythme circadien du corps.

 

Sur le même sujet:

La majorité des professionnels technos pensent que leur milieu de travail est malsain

Travaillez-vous pour une institution toxique?

Il est temps de quitter votre emploi si vous vivez ces trois situations

 

Un psychiatre de Seattle, David Avery, a d’ailleurs déclaré au Seattle Times que moins de lumière du jour peut aussi affecter l’hypothalamus du cerveau, qui dirige la libération d’hormones telles que la mélatonine et le cortisol dans le corps.

Cette enquête sur la dépression démontre des similitudes avec d’autres qui révélaient que plus d’un tiers des professionnels de la technologie se disent déprimés ; plus de la moitié estiment leur milieu de travail malsain et près de 60 pour cent déclarent être épuisés.

Une enquête anonyme réalisée par Dice montre que la plupart des professionnels de la technologie sont suffisamment insatisfaits de leur emploi pour envisager de chercher un nouvel emploi ailleurs.

En d’autres termes, dans l’ensemble de l’industrie, il y a un fort sentiment d’insatisfaction chez les professionnels de la technologie.

« L’avantage de ce sondage, conclut Nate Swanner, est que la plupart des professionnels de la technologie ne signalent pas de problèmes de dépression. C’est merveilleux, mais il ne faut pas oublier que près de 40 % de ces professionnels admettent qu’ils se sentent déprimés. Si vous vous sentez dans la même situation, veuillez communiquer avec un professionnel de la santé mentale pour obtenir des conseils afin de traiter votre dépression de la bonne façon. »

 

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Être passionné de marketing, polyvalent, impliqué et ouvert aux...
En lire plus
Tout le monde est nerveux lors de son premier...
En lire plus
Voici certaines expressions galvaudées qu'on propose d'éviter, et des...
En lire plus
En entrevue, comment répondre à la question du salaire...
En lire plus

Emplois en vedette

Chef d'équipe marketing numérique
  • Date de publication25 mars 2019
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Gestionnaire de campagnes - Médias numériques
Directeur(-trice) de jeu
  • Date de publication25 mars 2019
  • EntrepriseFrima Studio
  • VilleQuébec
Directeur(-trice) de l’animation
  • Date de publication25 mars 2019
  • EntrepriseFrima Studio
  • VilleQuébec
Gestionnaire de campagnes numériques
  • Date de publication20 mars 2019
  • EntrepriseGLO
  • VilleMontréal
Directeur(-trice) artistique numérique - Contrat de 6 mois
Chargé(e) de projets Web
Expert PIM (analyste d'affaire)
  • Date de publication20 mars 2019
  • EntrepriseAbsolunet Inc.
  • VilleMontréal
Conseiller(ère) stratégie numérique
Gestionnaire de projets numériques
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM