Les PME se lancent dans la techno

Les PME se lancent dans la techno

TI

Le quart n’a cependant pas encore commencé à intégrer les technos numériques, révèle une étude.

Les entreprises qui ont commencé leur virage vers le 4.0 ont connu une augmentation importante de leur chiffre d’affaires, sont plus nombreuses à vendre à l’international, sont plus compétitives et ont connu une augmentation de leur nombre d’employés.

C’est ce que révèle la 9e édition du Baromètre industriel québécois de STIQ, qui représente le secteur manufacturier au Québec. Près de 76 % des PME manufacturières ont intégré des technologies numériques ou prévoient le faire. L’enquête a été réalisée auprès de 500 entreprises de 10 à 500 employés.

«L’un des principaux défis pour les PME québécoises sera d’entreprendre ou de poursuivre la transition vers l’industrie 4.0.», dit Richard Blanchet, président-directeur général de STIQ. «Trop de PME manufacturières – le quart – n’ont pas encore commencé à intégrer les technologies numériques dans leurs processus opérationnels et de gestion. »

Difficile de recruter

L’étude révèle aussi que la préoccupation majeure des PME est le recrutement du personnel. Il affecte 82% des répondants. L’enjeu de la relève est également majeur pour 73 % des PME. La situation est critique au point de compromettre la croissance même de certaines entreprises.

L’étude de STIQ révèle par ailleurs que les entreprises qui investissent massivement en équipement, en R-D et en TIC sont plus nombreuses à connaitre une importante croissance de leur chiffre d’affaires, de leurs ventes à l’extérieur du Québec et de leurs embauches.

En matière d’innovation, la performance des PME est relativement bonne, mais elle pourrait s’améliorer : un quart d’entre elles ne font aucune, ou très peu, d’actions innovantes. Encore une fois, les résultats du Baromètre démontrent que les entreprises qui innovent sont beaucoup plus compétitives et obtiennent de meilleurs résultats que celles qui n’ont fait aucune action innovante.

« Il faut accélérer le virage vers l’industrie 4.0, investir en technologies et accentuer la formation de notre main-d’œuvre », a dit Pierre Gabriel Côté, président-directeur général d’Investissement Québec.

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Les femmes sont encore sous-représentées dans les métiers en...
En lire plus
Vous en avez assez d’envoyer des CV et de...
En lire plus
Il est révolu le temps où seule une carrière...
En lire plus
Le talent et les compétences arrivent en seconde position...
En lire plus

Emplois en vedette

Spécialiste, médias sociaux
Animateur(rice) 3D en Chef
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Backend
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Java - BI
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse)  Web
Programmeur analyste (développeur JAVA)
  • Date de publication12 février 2019
  • EntrepriseSépaq
  • VilleQuébec
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM