L’importance des préavis lorsque vous quittez une job

L’importance des préavis lorsque vous quittez une job

Vous êtes programmeur dans une boîte pour laquelle vous travaillez depuis près de six ans. Pouvez-vous simplement quitter sans préavis? Pas tout à fait.

Le moment est venu : on vous montre malheureusement la porte ou vous avez décidé de démissionner.

La Loi des normes du travail (LNT) prévoit une période appelée « le préavis ». Conçu pour annoncer et préparer un départ, c’est souvent vécu comme une période très inconfortable où l’on fait « acte de présence » tout en ayant la tête ailleurs…

Mais qu’est-ce qu’un préavis? Il s’agit simplement du laps de temps qui s’écoule entre la notification de la rupture du contrat de travail, et le moment effectif de celle-ci. Cette décision ne peut avoir lieu du jour au lendemain.

La LNT a mis en place cette période de « transition » afin de permettre à chacun, l’employeur et l’employé, de s’organiser. Si vous êtes renvoyé, cette période vous aidera à anticiper le bris de votre contrat de travail et à rebondir, soit en recherchant un nouveau job, en réalisant vos démarches auprès du gouvernement pour des prestations d’assurance-emploi, etc.

Pour l’employeur, le préavis permet de maintenir à son poste un salarié qui démissionne afin de trouver le temps de le remplacer et d’assurer la passation en bonne et due forme.

Le préavis, plus en profondeur

Selon les normes évoquées par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST), un employeur doit donner au salarié un avis écrit de cessation d’emploi avant de mettre fin à son contrat de travail, ou avant de le mettre à pied pour une période de plus de six mois. À la fin d’un contrat à durée déterminée ou si le salarié a terminé la tâche pour laquelle il avait été engagé, l’employeur n’est pas tenu de lui donner cet avis.

Cette indemnité devra égaler le salaire que le salarié aurait normalement gagné entre la date à laquelle l’avis aurait dû lui être envoyé et la fin de son emploi. Elle ne doit pas tenir compte des heures supplémentaires.

Durant cette période, les conditions de travail restent inchangées. L’employeur ne peut modifier les tâches qui vous sont normalement attribuées ou diminuer votre rémunération fixe ou variable. Ce ne sont que vos perspectives d’avenir qui changent.

Source : CNESST

Exceptions à la règle

Certains salariés n sont pas visés par l’application des dispositions relatives à l’avis de cessation d’emploi et à l’avis de mise à pied pour six mois ou plus, comme :

•  Les salariés qui ont moins de trois mois de service continu ;

•  Les salariés qui ont commis une faute grave ;

•  Les salariés licenciés ou mis à pied en raison d’un cas de force majeure (ex. : incendie) ;

•  Les salariés dont le contrat à durée déterminée se termine ou

•  Les salariés qui ont terminé la tâche précise pour laquelle ils avaient été engagés.

L’importance des délais

Selon la CNESST, il est important de respecter chacun des délais prévus. Si un employeur ne donne aucun avis de licenciement collectif ou d’avis de cessation d’emploi ou qu’il ne respecte pas le délai adéquat, il devra verser une indemnité compensatoire à chacune des personnes salariées concernées.

De plus, si l’avis de licenciement n’est pas transmis dans le délai prévu par la loi, l’employeur pourrait être passible d’une amende de 1 500 $ par semaine.

Et en cas de démission?

Nous avons tous été tentés, une fois dans notre vie, de quitter un emploi du jour au lendemain, sans préavis. Mais quel est le préavis que le salarié devrait réellement donner à son employeur s’il démissionne de son emploi ?

D’après la LNT, il n’y a pas de préavis de départ du salarié prévu. Par contre, l’article 2091 du Code civil du Québec stipule qu’un délai raisonnable doit être donné par l’employé qui démissionne. Le délai raisonnable devra tenir compte, entre autres, de la nature de l’emploi, des circonstances dites particulières dans lesquelles il s’exerce ainsi que de la durée de la prestation de travail.

Mais comment gérer cette période inconfortable?

On ne fera pas nos autruches et on ne foutra pas notre tête dans le sable : la période de préavis peut être pénible, pour certains. Gabrielle de Loynes de Welcome to the Jungle offre quelques conseils pour vivre un préavis en toute quiétude.

1. Les collègues et les rumeurs

Votre départ aura évidemment une incidence sur vos collègues. Il y a, entre autres, ceux qui sont devenus des amis que vous avez invités à votre mariage. Peur eux, efforcez-vous de préparer le terrain afin que votre départ ne soit pas trop soudain.

Pour les autres, organisez-vous de manière à ce que votre départ ne les charge pas trop. Transmettez vos contacts, vos conseils… Vous auriez tort de négliger cette période de préavis. C’est la dernière image que vous laisserez à l’entreprise pour laquelle vous avez sué depuis longtemps.

Enfin, s’il y a des rumeurs, essayez de couper court à celles-ci. Tâchez de vous accorder avec votre employeur sur la version qui sera communiquée à l’équipe.

2. Assurer la passation

Plus vite votre remplacement sera assuré (et bien assuré), plus vite vous pourrez quitter l’entreprise dans de bonnes conditions. Si vous négociez une réduction de votre période de préavis, vous porter volontaire pour former votre successeur joue en votre faveur. Soyez indulgent avec lui ou elle. N’oubliez pas que vous aussi vous êtes passé par là.

Vous pouvez également organiser des rendez-vous avec les clients importants pour présenter votre remplaçant. Vous pouvez aussi adresser un courriel à la clientèle pour les informer de votre départ et présenter votre relève.

3. Sortir la tête haute

Oh! Le cadre de porte se rapproche de plus en plus ! C’est le moment des adieux. L’occasion pour vous de ne garder que le meilleur, de vous exprimer avant de partir et d’annoncer la suite de l’aventure qui vous attend. Votre nouveau départ, en fait.

Parce que lorsqu’on y pense, le préavis n’est qu’un laps de temps avant un nouveau départ!

Avec les informations de Welcome to the Jungle.

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Vous voulez trouver un emploi en jeu vidéo? Familiarisez-vous...
En lire plus
Ne pas rester assez longtemps à un poste pourrait...
En lire plus
Quelles sont les questions qui vous seront posées lors...
En lire plus
Les diplômés en informatique ont le salaire initial le...
En lire plus

Emplois en vedette

Artiste UI
  • Date de publication16 juillet 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Chef Programmeur(-euse) Web
  • Date de publication15 juillet 2019
  • EntrepriseSmartPixel.tv
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) front-end
  • Date de publication10 juillet 2019
  • EntrepriseMoment Factory
  • VilleMontréal
Animateur(-trice) 3D
Adjoint(e) vice-président, Stratégie et produits numériques
  • Date de publication2 juillet 2019
  • EntrepriseLa Presse
  • VilleMontréal
Directeur(-trice) Technique
  • Date de publication7 juin 2019
  • EntrepriseBKOM STUDIOS
  • VilleQuébec
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM