On mange quoi, avant une entrevue?

On mange quoi, avant une entrevue?

Nous nous demandons souvent quoi porter et quoi dire lors d’un entretien d’embauche. Qu’en est-il de ce que vous devriez manger? Un indice : il y a du chocolat!

Vous avez déterminé exactement ce que vous direz et comment le direz. Votre tenue est pliée sur le bord de votre lit à côté du livre « Apprendre à développer pour les nuls ». Votre CV imprimé est déjà bien rangé dans votre sac, et vous vous êtes donné huit heures entières de sommeil avant la grande entrevue. Le luxe!

Avez-vous mangé? CW Headley de The Ladder s’est entretenu avec Peggy Kostopoulos, nutritionniste holistique qui nous propose quoi ingurgiter avant une entrevue.

Les mythes

Tout d’abord, essayez de limiter votre consommation de caféine. Le café est tellement synonyme de productivité que sa fonction est en quelque sorte devenue obscure.

Parfois, une bonne nuit de sommeil est tout simplement impossible à obtenir, et nous avons besoin d’un coup de pied au derrière pour nous aider à ramper jusqu’à la ligne d’arrivée.

Mais, si vous n’en avez pas besoin, la menace intestinale qui accompagne le café en vaut rarement la peine, surtout lorsqu’elle est associée aux nerfs inhérents à la tentative d’impressionner un étranger. Considérez plutôt le thé vert. Il y a moins de caféine, mais il le compense en L-Théanine, un acide aminé qui favorise la relaxation en affectant diverses parties du cerveau.

Les boissons énergisantes sont un autre stimulant de pseudo-productivité populaire. Ces boissons sont incroyablement riches en sucre, ce qui peut avoir un impact négatif sur le taux de sucre dans le sang, ce qui à son tour conduit à un brouillard cérébral.

Mme Kostopoulos dissipe le mythe selon lequel de nombreux jeunes professionnels ne mangent rien du tout avant un entretien, généralement en raison d’une perte nerveuse d’appétit. Elle explique que ne rien manger du tout avant une entrevue « peut nuire aux fonctions cognitives, à la mémoire et à la concentration ».

Elle conseille, entre autres, d’opter pour un aliment riche en fibres, en protéines et en bon gras pour stabiliser la glycémie et optimiser les fonctions cérébrales.

CHOCOLAAAAAT !

Un peu de chocolat cru est un bon aliment. Oui, le chocolat est un aliment réconfortant délicieusement mérité, mais il est aussi riche en antioxydants, en minéraux et en composés anti stress, parfaits pour commencer une journée à enjeux élevés.

Source : Pixabay

Un petit-déjeuner idéal avant l’entrevue fait du bien au corps.

Protéines, gras sains et fibres. Kostopoulos n’a pas eu besoin de temps pour les décortiquer. Pensez aux toasts de grains entiers, aux avocats, aux épinards. Quelle que soit la combinaison fibres-graisses, assurez-vous d’y mettre des œufs.

« Les œufs entiers fournissent une bonne dose de protéines et de graisses qui aident à rassasier la faim, dit la nutritionniste. De plus, la choline présente dans le jaune d’œuf aide à améliorer la mémoire et les fonctions cérébrales. »

Protéines pour la fonction cérébrale, fibres pour la charge. Les aliments comme les avocats et les épinards contiennent des graisses et des fibres saines, ce qui aide à stabiliser le taux de sucre dans le sang et vous donne de l’énergie pendant des heures.

Source : Pixabay

Des collations pour vous réconforter et vous éviter le stress

Vous comprendrez qu’il n’est pas question de Mr. Freeze ou d’énormes biscuits aux pépites de chocolats pleins de beurre que l’on retrouve dans tout bon supermarché à grande surface.

Une fois le petit-déjeuner terminé et que vous êtes en déplacement, il est acceptable d’emporter des substituts sains à la malbouffe qui vous permettront de vous sentir plus à l’aise, sans culpabilité et sans sugar rush.

Comme on l’a vu plus haut, le chocolat cru contient les mêmes endorphines qui suppriment la douleur et le stress que le chocolat ordinaire, en plus de ses bienfaits nutritionnels. Les amandes sont également chargées de minéraux, de nutriments et de vitamines importantes qui contribuent à un état mental équilibré.

« Les amandes contiennent des acides gras hauts en oméga-3, qui sont essentiels au bon fonctionnement du cerveau et à la diminution du taux de cortisol, l’hormone du stress, ce qui réduit le stress et l’anxiété dans le corps et l’esprit », indique Mme Kostopoulos.

Source : Pixabay

 

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Les premiers jours, il est encore peu probable que...
En lire plus
Tests de Q.I., de personnalité, d’aptitudes, de connaissances :...
En lire plus
Parmi toutes les questions qui vous seront posées en...
En lire plus
On peut déterminer la philosophie de son futur employeur...
En lire plus

Emplois en vedette

Conseiller(-ère) principal(e) aux communications stratégiques
  • Date de publication13 novembre 2019
  • EntrepriseHéma-Québec
  • VilleMontréal
Relationniste de presse et des médias sociaux
  • Date de publication12 novembre 2019
  • EntrepriseHéma-Québec
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM