Quelles erreurs éviter dans un CV et lors d’une entrevue ?

Quelles erreurs éviter dans un CV et lors d’une entrevue ?

cv

Dénigrer d’anciens employeurs, changer fréquemment d’emplois, avoir un pauvre langage corporel : voilà un aperçu des résultats d’un sondage mené par la firme de recrutement Robert Half Technology auprès de 270 cadres du secteur des technos au Canada…

Robert Half Technology, qui compte 100 bureaux dans le monde, est une firme de placement de professionnels en technologies de l’information. Elle a voulu en savoir plus sur les points faibles d’un CV et lors d’une entrevue. Les cadres ont ainsi révélé les éléments qu’ils considéraient être des pierres d’achoppement lors de l’évaluation de candidats pour pourvoir des postes vacants.

À la question « Lorsque vous examinez des curriculums vitæ, quel élément parmi les suivants est le plus susceptible de vous amener à rejeter une candidature? », les répondants estiment que les points cruciaux sur un CV sont les changements d’emplois fréquents (43 %), le trop-plein d’information inutile (19 %) et le fait de ne pas fournir assez de contexte à propos de ses antécédents (18 %).

Selon Deborah Bottineau, directrice de district, Robert Half Technology, les candidats du secteur des technologies doivent « être en mesure de montrer comment leur savoir-faire unique apportera de la valeur à l’entreprise dès le premier jour » afin d’attirer l’attention des recruteurs.

Elle ajoute que même si le changement d’emplois récurrents peut être plus fréquent dans le secteur des technologies aujourd’hui, certains employeurs ne voudront pas mettre du temps et de l’énergie pour embaucher et former des candidats qui ne resteront pas longtemps. « Si vous changez souvent d’emplois, préparez-vous à montrer comment cette variété de postes augmente vos compétences et fait de vous le candidat idéal pour un succès à long terme au sein de l’entreprise », précise-t-elle.

Quoi ne pas dire, quoi ne pas faire en entrevue

Par ailleurs, il n’y a pas que le CV: il y a aussi plusieurs pièges à éviter, une fois rendu à l’entrevue. Selon les cadres, la plus grosse erreur consiste à parler de façon négative à propos d’anciens employeurs ou superviseurs (27 %). Le quart des répondants mettent en seconde position des irritants un langage corporel peu convaincant, incluant le manque de contact visuel ou une poignée de main des plus molles au monde. Un cinquième des cadres se montrent indisposés par une explication peu concluante de l’historique de carrière (21 %).

Enfin, la surutilisation du jargon technique agace 4% des répondants au sondage.

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
L’équipe de Espresso-jobs vous propose de revoir les cinq...
En lire plus
Soyez adorable, compétent et engageable. Même si les recruteurs...
En lire plus
Ne pas rester assez longtemps à un poste pourrait...
En lire plus
Il y a des centaines d’offres d’emplois en TI...
En lire plus

Emplois en vedette

Spécialiste de configuration
  • Date de publication18 juillet 2019
  • EntrepriseFrima Studio
  • VilleQuébec
Programmeur(-euse) Unreal sénior
  • Date de publication18 juillet 2019
  • EntrepriseFrima Studio
  • VilleQuébec
Analyste programmeur(-euse) et chef d’équipe
  • Date de publication17 juillet 2019
  • EntrepriseOrdre des CRHA
  • VilleMontreal
Administrateur(-trice) Systèmes Linux
  • Date de publication17 juillet 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Artiste UI
  • Date de publication16 juillet 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Chef Programmeur(-euse) Web
  • Date de publication15 juillet 2019
  • EntrepriseSmartPixel.tv
  • VilleMontréal
Animateur(-trice) 3D
Spécialiste en attraction de talents
  • Date de publication26 juin 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM