Qui fait quoi ? : Bienvenue dans le monde du Tech!

Les métiers du monde numérique peuvent, pour certains, avoir des noms à « coucher dehors ». Faisons le point!

Qu’est-ce qu’un designer UX ou un développeur Full-Stack ? Qui fait quoi ? Pour certains, ces termes techniques ne leur disent rien.

Le média « Welcome to the jungle » a écrit un billet pour démêler le tout.

Le développeur front-end

Ça, c’est la personne qui participe activement à la création de l’interface utilisateur (l’User Interface en anglais), d’un site ou d’une application web. Son but est de créer des pages web claires et accessibles. La mission du développeur inclut une bonne part de design et de développement. D’où le nom du poste.

Son arme : Le codage, comme HTLM5, CSS3 ou JavaScript. Ces codes doivent être ancrés dans sa mémoire, il doit les connaître sur le bout des doigts. L’aspect créatif est aussi un de ses points forts, tout comme une bonne dose de curiosité pour s’adapter constamment aux technologies et logiciels du marché.

Le développeur back-end

Lui, il est dans l’ombre. Le back end developper est aussi derrière la conception de sites web et applications. Cependant, il s’occupe majoritairement de l’architecture technique. C’est lui qui s’occupe de la configuration, du développement et de la maintenance du serveur.

Ses armes : Le développeur back-end aime jongler avec les langages de programmation et les bases de données, comme PHP, Ruby, Python et SQL. Ce sont ses meilleurs amis.

Le développeur Full-Stack

Il a plus d’un tour dans son « stack » (héhé !). Le Full-Stack développer doit être capable de travailler tant sur le back-office (la partie non accessible pour un simple mortel) d’un site web ou d’une application que sur le front-end. Il peut aussi se charger de l’architecture de la page web, de l’expérience utilisateur et bien d’autres.

Ses armes : Ses connaissances qui se doivent d’être pointues et aiguisées dans les différentes technologies et les différents langages.

Les designers UX (User eXperience) et UI (User Interface)

D’abord, une seule et même personne peut s’occuper des deux postes. Le UX s’intéresse à l’expérience utilisateur. Le second, le UI. À la conception de l’interface produit. Ces deux personnes construisent les interfaces de sites, en tenant compte des formats (ordinateur, tablette, mobile), de la navigation tactile, etc.

Ses armes : Le UI designer tisse les liens entre la machine et l’homme. Le designer UX, s’adresse à nos émotions avec le storytelling et met l’accent sur l’empathie pour combler les attentes et les besoins de l’utilisateur et créer la confiance entre utilisateur et marque.

Le data analyst

Là où il y a des données se trouve un analyste de données. Il est responsable de toutes les opérations faites à partir des bases de données. Il baigne dans nos données personnelles et permet de dégager des tendances en rapport avec les préférences des clients.

Ses armes : Il se doit d’être un expert en technique d’analyse des données et en méthodologies statistiques.

Le data engineer

L’ingénieur de données travaille avec… les données, mais s’occupe de la maintenance de l’infrastructure analytique. Sa mission principale est de préparer le terrain et de s’assurer du bon fonctionnement des rouages techniques. Son rôle est primordial puisque de son action dépendent tous les traitements et les analyses de données.

Son arme : Il dispose d’excellentes connaissances sur les architectures de données (stockage, la gestion et l’utilisation des données) mais aussi d’une bonne compréhension des problématiques et besoins business.

Le data scientist

Le rôle du scientifique de données varie d’une entreprise à l’autre. Parfois, il travaillera sur l’élaboration de modèles de traitement de données. D’autres fois, il travaillera des données plus ou moins structurées et coder également en langage de programmation pour manipuler et analyser ces données au mieux.

Ses armes : La polyvalence, la patience et la passion des chiffres et un sens de la minutie sont les bases d’un bon data scientist.

Le traffic manager

Le gestionnaire de trafic a une mission bien plus importante que la stricte mise en ligne des campagnes publicitaires et des produits. Il est responsable de leur portée.

Ses armes : Tous les leviers du télémarketing, soit le référencement payant, le référencement naturel, l’affiliation, etc. Il s’appuie aussi sur l’étude des supports, de l’audience et de la fréquentation des sites qu’il manie au quotidien.

L’expert en sécurité informatique

Cette personne s’occupe de traquer à longueur de journée les piratages possibles ou encore l’espionnage de la part de la concurrence pour éviter le vol de données privées de l’entreprise.

Ses armes : Sa haute connaissance en informatique et ses failles (pare-feu, virus, etc.) et surtout sa réactivité, primordiale quand il s’agit de données vulnérables.

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Comme dans bien d’autres choses, les femmes n’accordent pas...
En lire plus
Les dépenses en transformation numérique pour 2018 vont dépasser...
En lire plus
Êtes-vous du genre à travailler au bureau ou de...
En lire plus
L'entreprise montréalaise CAE réalisera à Montréal un projet de...
En lire plus

Emplois en vedette

Journaliste
  • Date de publication15 août 2018
  • EntrepriseDroit-inc
  • VilleMontréal
Technicien(ne) en informatique - Développeur Full Stack
Journaliste / rédacteur(trice) en chef
Rédacteur(trice) en chef
  • Date de publication13 août 2018
  • EntrepriseSecrétaire-inc
  • VilleMontréal
Lead et développeur(euse) backend (intermédiaire à sénior)
  • Date de publication10 août 2018
  • EntrepriseNixa
  • VilleMontréal
Modeleur de personnages 3D
  • Date de publication11 juillet 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Coordonnateur(trice) de soumissions
  • Date de publication11 juillet 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.