Technologie : le logiciel du bien-être au travail

Technologie : le logiciel du bien-être au travail

Sourire ou grimace ? L’entreprise montréalaise EmoScienS propose désormais un logiciel capable d’analyser les expressions faciales des employés afin d’améliorer leur bien-être. 

Améliorer la santé émotionnelle dans les organisations, c’est la mission que se sont donnée les trois fondateurs de l’entreprise EmoScienS. Dans cette optique, l’équipe a conçu un logiciel capable de mesurer automatiquement et en continu la santé émotionnelle des employés devant leur ordinateur.

Comment ça marche ?

Simple comme bonjour. C’est à l’aide de la caméra de l’écran que le logiciel va enregistrer les expressions faciales des travailleurs afin de traduire les émotions vécues au long de la journée.

Pour ce faire, le logiciel photographie les employés, à raison de d’une centaine de photos par jour selon un article paru dans La Presse. Pas d’inquiétude, la caméra de l’ordinateur reste sous le contrôle des utilisateurs. 

Par la suite, ces photos sont envoyées au serveur d’EmoScienS, puis le programme d’intelligence artificielle décrypte les images pour en déduire les émotions à partir des expressions du visage.

Un outil d’évaluation de la santé émotionnelle 

Pour les employeurs, ce logiciel permettrait d’évaluer le climat émotionnel de son équipe en fonction des décisions, changements et évènements qui touchent leur entreprise. Pour les employés, c’est un outil qui permet de prendre conscience de son état de santé émotionnel, et d’ajuster le tir au besoin. En effet, l’analyse des données est compilée sous forme de rapport, remis à chaque employé, accompagné d’outils pour mieux gérer ses émotions.

Une innovation en cours de commercialisation

À l’heure actuelle, EmoScienS propose son logiciel aux entreprises d’au moins 50 employés. Les secteurs visés par le projet sont pour le moment ceux de l’éducation, de la santé et des technologies de l’information.

Un projet de recherche lié à l’utilisation du logiciel sur les plans éthique et pratique vient d’être financé par le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec d’après les informations paru dans La Presse.

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Oui, vous pouvez ne pas aller jusqu’au bout d’un...
En lire plus
Tout le monde est nerveux lors de sa première...
En lire plus
Une saine concurrence au bureau peut être bénéfique. Mais...
En lire plus
Est-ce que les travailleurs canadiens vivent pour travailler ou...
En lire plus
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM