TIC : un secteur en croissance, de grands besoins à combler

TIC : un secteur en croissance, de grands besoins à combler

TIC

L’industrie a connu dans la dernière année une croissance six fois plus rapide que le reste de l’économie québécoise. Les besoins dans le secteur sont grandissants et la compétition demeure féroce…

 C’est ce que révèle le Diagnostic sectoriel de la main-d’œuvre en TIC 2018 de TECHNOCompétences.

Publié tous les trois ans, cette étude vient confirmer une fois de plus la pression qui se fait sentir pour attirer des employés qualifiés dans l’industrie. En 2017, 7300 emplois ont été créés dans le domaine et la province compte 210 000 professionnels en TIC, tous secteurs confondus.

La transformation numérique est une réalité dans tous les secteurs économiques, de sorte qu’une compétition s’installe entre les entreprises du secteur des TIC et celles des autres domaines pour attirer les talents. Dans un contexte de plein emploi, il devient difficile de combler les besoins et les professionnels seniors sont fortement recherchés.

Attirer les professionnels représente un défi, mais le plus ardu est de les garder au sein d’une entreprise. Statistique assez évocatrice : deux tiers des départs volontaires ont lieu entre l’embauche et la troisième année d’ancienneté.

Nouvelle réalité : la transversalité

La place du numérique dans tous les milieux économiques amène une transversalité des TIC, de sorte que la main-d’œuvre spécialisée est recherchée dans tout type d’entreprise. Le Diagnostic 2018 révèle à cet effet que plus de la moitié des professionnels travaillent dans des secteurs hors TIC, et leur salaire est plus élevé que leurs homologues qui œuvrent dans le secteur des technologies.

Selon la directrice de TECHNOCompétences, Josée Lanoue, cette situation est préoccupante particulièrement pour les startups et les PME. Elles ont aussi besoin de professionnels d’expérience, mais n’ont pas les moyens de leur proposer un salaire équivalent à ce que peuvent offrir les entreprises hors TIC. Le salaire moyen dans le secteur TIC est de 66 900$, tandis qu’il est de 77 300$ hors du secteur.

Place aux femmes et aux immigrants

Bonne nouvelle pour la place des femmes dans le secteur : leur diplomation a augmenté de plus de 40% en cinq ans, ce qui n’est pas négligeable. En revanche, le nombre total de professionnels a lui aussi augmenté. Les femmes représentent donc encore seulement 20% de la main-d’œuvre.

Du côté des travailleurs issus de l’immigration, ils représentent plus du quart des travailleurs en TIC, environ deux fois plus que dans l’économie globale. Tant les femmes que les immigrants représentent une partie de la solution à court terme pour combler les besoins de main-d’œuvre dans le secteur, selon Josée Lanoue.

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Le talent et les compétences arrivent en seconde position...
En lire plus
La concurrence entre les employeurs est telle que les...
En lire plus
L’indépendance, ça vous parle? Voyez si le jeu en...
En lire plus
Est-ce que le langage que vous utilisez fait partie...
En lire plus

Emplois en vedette

Spécialiste, médias sociaux
Animateur(rice) 3D en Chef
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Backend
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Java - BI
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse)  Web
Programmeur analyste (développeur JAVA)
  • Date de publication12 février 2019
  • EntrepriseSépaq
  • VilleQuébec
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM