Top 10 des raisons qui poussent les meilleurs à refuser vos offres!

2 (1)Le succès d’une firme dépend des professionnels qu’elle embauche. Mais pourquoi les meilleurs candidats déclinent-ils vos propositions? Voici la réponse!

Le recruteur Oleg Vishnepolsky, avec ses 25 années d’expérience, s’est penché sur cette question. Selon lui, 10 raisons poussent les meilleurs à refuser les offres d’emploi que vous jugiez pourtant alléchantes. Voici lesquelles!

1- Votre offre n’est pas compétitive

Bien sûr, vous avez un budget prédéfini à proposer à l’employé. Cependant, si un candidat retient vraiment votre attention, vous devriez être ouvert à augmenter le montant de son salaire. N’hésitez pas également à mentionner le « package » d’avantages que vous offrez : des rabais sur des salles de sport, la possibilité d’assister à des conférences, des assurances médicales, des bonus, etc.

2- Votre équipe n’a pas assez inspiré le candidat

Les recruteurs pensent parfois à tort qu’ils arriveront à convaincre les meilleurs sans faire d’effort et sans leur expliquer pourquoi l’opportunité qu’ils proposent est superbe pour le candidat. Vous avez besoin de faire preuve d’enthousiasme et d’avoir l’air passionné sur ce que vous faites. Ça doit clairement paraître durant l’entrevue. Laissez tomber les détails (les pizzas du vendredi, les bagels du lundi matin) et mettez l’emphase sur ce que le candidat va apprendre et en quoi tout cela va lui être bénéfique pour sa carrière sur le long terme.

3- Vous n’avez pas suffisamment donné d’informations aux recruteurs

Vous avez fait appel à un recruteur mais il a échoué à bien vendre le job au candidat. C’est votre faute : vous ne lui avez pas fourni assez d’informations. Ne faites pas la même erreur la prochaine fois, soyez explicite sur votre compagnie, l’emploi et l’équipe de travail.

4- Vous avez mis trop de temps à lui dire oui

Votre réponse a tardé, il vous a filé entre les doigts. Dans un marché du travail aussi compétitif, le temps est précieux. Les bons candidats ne restent pas longtemps sans emploi. Prendre des décisions, faire des entrevues, et lancer une offre doit se faire dans un délai raisonnable.

5- Votre processus de recrutement était désorganisé

N’importe quelle forme d’inefficacité dans le processus envoie un message négatif au candidat. Votre équipe doit être entraînée à mener des entrevues correctement. Vous devez suivre un plan logique : expériences du candidat, connaissances, anciens employeurs, etc. Demander quelles sont ses expériences passées pour la 4e fois en 15 minutes est à bannir!

6- Trop de personnes étaient présentes autour de la table

Vous aviez envie d’avoir plusieurs sons de cloche au sujet du candidat. Toutefois, cette option a pu paraître un peu too much pour le candidat. Le nombre de professionnels qui posent des questions au candidat devrait être réduit au minimum.

7- Vous avez posé des questions farfelues

On ne veut pas dire des questions illégales et inappropriées sur les enfants ou le statut marital (celles-ci sont exclues!) mais des questions trop compliquées, demandant des efforts intellectuels trop importants. D’autant plus si vous avez un candidat expérimenté et intelligent face à vous! Les accomplissements et l’expérience devraient parler d’eux-mêmes!

8- Votre département marketing n’a pas bien fait son travail

Que ce soit votre département marketing ou vous-même, vous avez échoué à bien définir la « marque » de votre firme. Vous devez absolument être présent lors des événements de l’industrie, faire des présentations, etc. Faites un effort.

9- Vous avez voulu négocier tout seul

Peut-être que vous auriez dû laisser le recruteur faire son travail. Après tout, c’est son métier, il sait mieux que vous comment conclure une offre en beauté!

10- Le candidat a accepté une contre-proposition

Les bons candidats reçoivent des contre-propositions, vous pouvez en être sûr. Voilà pourquoi il est important de comprendre les raisons qui poussent le candidat à vouloir quitter son emploi actuel. Et n’oubliez pas : peu importe le montant d’argent sur la table, les gens ne quittent pas vraiment leur emploi, mais leur boss!

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Vous avez l’idée du siècle. Enfin, vous croyez. Vous...
En lire plus
Il y a des centaines d’offres d’emplois en TI...
En lire plus
Est-ce que les travailleurs canadiens vivent pour travailler ou...
En lire plus
Imaginez la scène : vous dites à un directeur...
En lire plus

Emplois en vedette

Développeur(euse) Web - Ruby on Rails
  • Date de publication17 août 2018
  • EntreprisePetalMD
  • VilleQuébec
Gestionnaire Technique
  • Date de publication17 août 2018
  • EntrepriseFrima Studio
  • VilleQuébec
Designer d’interfaces sénior
  • Date de publication17 août 2018
  • EntrepriseFrima Studio
  • VilleQuébec
Journaliste
  • Date de publication15 août 2018
  • EntrepriseDroit-inc
  • VilleMontréal
Technicien(ne) en informatique - Développeur Full Stack
Journaliste / rédacteur(trice) en chef
Rédacteur(trice) en chef
  • Date de publication13 août 2018
  • EntrepriseSecrétaire-inc
  • VilleMontréal
Lead et développeur(euse) backend (intermédiaire à sénior)
  • Date de publication10 août 2018
  • EntrepriseNixa
  • VilleMontréal
Directeur(trice) artistique
  • Date de publication8 août 2018
  • EntrepriseFrima Studio
  • VilleQUÉBEC
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.