Un Shazam pour le monde animal

Un Shazam pour le monde animal

L’intelligence artificielle permet maintenant d’identifier un animal grâce à une simple photo. Explications.

Imaginez : vous marchez dans la nature, et une énorme araignée bariolée jaune et noir attire votre attention. Vous la prenez en photo avec votre téléphone intelligent, qui vous apprend en moins d’une seconde qu’il s’agit d’une Argiope aurantia femelle.

Une utopie? Plus pour longtemps! L’intelligence artificielle permet déjà l’identification automatisée de milliers d’animaux.

Une précision presque parfaite

Grâce au deep learning, des chercheurs de l’Université du Wyoming ont entraîné avec succès un programme à classifier la faune du Nord de l’Amérique. Pour ce faire, ils ont comptabilisé 3,37 millions de photos de 27 espèces d’animaux sauvages, prises grâces à des pièges photographiques munis d’un détecteur de mouvement.

Cette photo de wapiti mâle est l’une des 3,37 millions d’images qui ont été utilisées pour nourrir le modèle informatique de l’Université du Wyoming. Source : Methods In Ecology and Evolution.

Après cette première phase d’apprentissage, le programme informatique a réussi à identifier avec succès 97,6 % des espèces animales présentes sur près de 375 000 images, à un rythme de 2000 photos par minute.

Exemple de caméra cachée utilisée pour prendre des photos d’animaux dans leur habitat naturel. Source : B & H Foto and Electronics.

Le modèle informatique de l’Université du Wyoming est maintenant disponible en progiciel par Program R, un langage de programmation et environnement logiciel gratuit largement utilisé en informatisation des statistiques.

Exemple d’identification correcte et fausse du modèle informatique de l’Université du Wyoming. Source : Methods In Ecology and Evolution. À gauche, le cochon sauvage a été correctement identifié par le modèle, ce qu’a confirmé un oeil humain.

À quand une application pour monsieur-madame tout le monde?

Les biologistes jubilent : ce modèle informatique représente une mine d’or d’informations sur le comportement animal et sur les statistiques de nombre d’individus par espèce.

« La capacité d’identifier rapidement des millions d’images provenant de pièges photographiques peut changer fondamentalement la façon dont les écologistes élaborent et mettent en action leurs études sur la vie sauvage », ont souligné les auteurs de la recherche.

Mais l’être humain normal, lui? Peut-il dès maintenant identifier le bel oiseau à la fenêtre autrement qu’avec son guide papier?

Ça s’en vient! D’ici là, l’application iNaturalist peut vous aider. Elle est nourrie par des centaines de milliers d’amateurs et de scientifiques qui fournissent des photos et des hypothèses d’identification.

Selon The Atlantic, ça fonctionne assez bien! Seulement, ce sont souvent des êtres humains qui identifient l’animal présent sur votre photo plutôt que le programme informatique derrière iNaturalist. Résultat : cela prend parfois des jours avant d’avoir une réponse.

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
L’IA sera bientôt partout, et menace bien des emplois...
En lire plus
L’investissement est en soutien à la supergrappe des chaînes...
En lire plus
Cet investissement devrait mener à la création de plus...
En lire plus
Ottawa annonce un investissement de près de 6,3 M$...
En lire plus

Emplois en vedette

Spécialiste, médias sociaux
Animateur(rice) 3D en Chef
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Backend
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Java - BI
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse)  Web
Programmeur analyste (développeur JAVA)
  • Date de publication12 février 2019
  • EntrepriseSépaq
  • VilleQuébec
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM