3 conseils pour rendre votre «small talk» moins maladroit

3 conseils pour rendre votre «small talk» moins maladroit

Même les gens les plus extravertis ont du mal à débuter des conversations anodines avec des contacts qu’ils connaissent à peine. Comment faire?

Quand il s’agit de tuer le temps avant de parler affaires, le small talk peut être quelque peu embarrassant. The Muse vous offre quelques conseils pour mieux aborder ce moment délicat.

1- Assurez-vous d’avoir fait vos devoirs

Idéalement, vous vous êtes renseigné sur le contact que vous souhaitez aborder et disposez de quelques options de conversation au-delà de la météo. Pensez aux informations qu’ils ont pu vous fournir dans le passé au sujet de leurs loisirs ou de leur famille.

Vous ne vous en souvenez plus? Pourquoi ne pas aller faire un petit tour discret sur les réseaux sociaux?

Supposez que vous regardiez son profil LinkedIn avant la première rencontre ou appel avec lui. Vous pourriez ensuite parler d’intérêts similaires. Exemple : «J’ai vu dans votre bio que vous aimiez le yoga. J’ai pris mon premier cours de yoga la semaine dernière et c’était incroyable! »

Ou bien, vous pourriez évoquer le fait que vous avez été dans la même université! Ou bien, tabler sur des événements récents, genre : «J’ai vu que votre entreprise figurait sur l’une des listes « les plus innovantes» de XXX – félicitations! Votre bureau a-t-il célébré du tout?»

Évitez quand même d’avoir l’air de les avoir stalkés! Pas de «J’ai regardé votre profil Facebook et d’après ce que j’ai vu vos enfants sont super mignons.»

2- Ne commencez pas par parler « affaires »

Cela vous ferait manquer l’occasion de bâtir une relation forte et durable avec votre contact. Considérez les conséquences d’une bonne relation sur le long terme. À combien d’autres personnes ce futur client pourrait-il vous référer?

Cela dit, restez en tout temps professionnel. Cela reste une rencontre d’affaires. On évite les sujets à controverse ou trop personnels.

3- Si tout échoue, revenez aux bases

Si malgré tous vos efforts, le client se contente de répondre un laconique « Bien », quand vous lui demandez comment il va, vous pourrez toujours parler.. .de la météo!

Sérieusement, cela pourrait être aussi facile que : «Il pleut ici, mais j’entends que ça va s’améliorer plus tard dans la semaine, alors j’ai hâte d’aller au parc ce week-end!»

Bonne chance!

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
S’amuser tout en gossant avec la technologie est une...
En lire plus
Le CV reste la meilleure façon de se présenter...
En lire plus
Votre recherche d’emploi est infructueuse? Peut-être est-ce parce que...
En lire plus
Oui, vous pouvez ne pas aller jusqu’au bout d’un...
En lire plus

Emplois en vedette

Développeur(-euse) front end - React
Développeur(-euss) web senior/ Lead developer
  • Date de publication28 septembre 2020
  • EntrepriseAtypic
  • VilleMontreal
Développeur(-euse) back end
Agent(e) aux ventes et service-client chez Groupe Velan Média
  • Date de publication24 septembre 2020
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) back end
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM