6 indices démontrant que vous ne devriez pas être gestionnaire

6 indices démontrant que vous ne devriez pas être gestionnaire

patron

Même si ça peut vous sembler un défi professionnel stimulant, vous n’êtes peut-être pas fait pour un rôle de gestion…

À un moment ou un autre dans leur carrière, la plupart des professionnels de la technologie doivent décider s’ils veulent poursuivre une carrière technique ou passer à un poste de gestion.

Pour vous aider à prendre cette décision cruciale et peut-être éviter de subir un revers de carrière important, voici quelques façons de reconnaître qu’un travail de gestion en technologie n’est pas la bonne solution pour vous, selon les conseils de Dice.com.

Vous détestez les réunions

Si vous détestez passer vos journées dans des réunions successives, et vos nuits à retourner les courriels et les appels téléphoniques, vous n’êtes pas seul.

«Le problème est que si vous n’aimez vraiment pas parler aux gens ou les écouter plus que nécessaire, vous n’aimerez probablement pas être un manager», a noté Camille Fournier, directrice générale de Two Sigma et conférencière sur le leadership technologique.

Selon le Project Management Institute, les chefs de projet passent 90% de leur temps à communiquer. Si communiquer n’est pas votre élément, être un manager n’est probablement pas pour vous.

Les relations interpersonnelles, ce n’est pas votre fort

Vous n’avez pas nécessairement besoin d’être doué pour lire l’état d’esprit des gens pour obtenir votre premier travail en gestion, mais avoir une intelligence émotionnelle développée vous aidera.

L’intelligence émotionnelle se caractérise par la capacité de reconnaître et de comprendre ce que les autres éprouvent émotionnellement. C’est aussi la capacité de gérer ses propres émotions de manière à soulager le stress, créer de l’empathie, faciliter les communications et désamorcer les conflits.

Si vous êtes désespérément introverti ou si vous avez du mal à vous entendre avec les autres, vous serez peut-être mieux d’assumer une fonction technique ou un rôle d’ingénieur senior.

Vous n’êtes pas à l’aise à naviguer dans les zones grises

Si vous n’aimez pas l’ambiguïté ou êtes mal à l’aise dans les zones grises, réfléchissez-y à deux fois avant de vous aventurer en dehors de votre zone de confort.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à un grand nombre de problèmes que vous rencontrerez en tant que responsable technique, et l’incertitude peut souvent alimenter l’anxiété.

Alors que votre ancien emploi pouvait être basé sur la logique et les meilleures pratiques, vous devrez écouter, observer, consulter et considérer plusieurs scénarios avant de choisir la meilleure solution possible si vous devenez un responsable technique.

Vous avez besoin d’être aimé

Si vous n’aimez pas faire face à un conflit, appliquer des règles ou prendre des décisions difficiles qui peuvent être impopulaires, vous ne serez pas efficace en tant que gestionnaire. «La gestion n’est pas un concours de popularité», prévient John McKee, un coach de gestion et PDG de John McKee and Associates.

Vous pensez que la gestion est facile

Certains professionnels de la technologie optent pour la gestion parce que c’est plus payant et pensent qu’ils peuvent surpasser leur gestionnaire actuel. Être un gestionnaire efficace est beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît, note McKee. Par exemple, les décisions concernant les projets, les priorités, les budgets ou les affectations de personnel peuvent être influencées par la haute direction.

Pire, une étude récente montre que les entreprises font un travail médiocre de préparation des managers, 87% d’entre eux déclarant qu’ils souhaitaient avoir une certaine formation avant d’être investis dans leurs rôles.

Vous focalisez sur les détails techniques

Bien qu’une formation technique peut vous aider à comprendre les problèmes auxquels font face les équipes de projet et à prendre de meilleures décisions, les gestionnaires qui se plongent dans les détails techniques ont souvent du mal à maîtriser leurs autres responsabilités et ne voient pas la situation dans son ensemble.

En tant que gestionnaire, vous devrez consacrer du temps aux activités stratégiques, aux tâches administratives, à l’embauche et à l’établissement de relations. Si vous aimez creuser dans le code et les algorithmes, ne vous précipitez pas pour accepter un travail de gestion tout de suite.

«Ne vous laissez pas aller par la pression d’accepter un rôle de gestion ou dans le but d’avoir une renommée ou de l’argent», a déclaré McKee. «Prenez la peine de considérer l’impact sur votre vie professionnelle, financière et personnelle.»

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Soyez-en certains : les employeurs savent comment détecter vos...
En lire plus
Ce n’est pas ça qui manque, du boulot, dans...
En lire plus
Travailler un maximum de 35 heures et profiter du...
En lire plus
C'est jour de paie! Au fait, à quand remonte...
En lire plus

Emplois en vedette

Développeur(-euse) web back-end PHP
  • Date de publication17 avril 2019
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Directeur(-trice) en intelligence d'affaires et recherche marketing
  • Date de publication12 avril 2019
  • EntrepriseHéma-Québec
  • VilleMontréal
Designer graphique avec expérience en UX/UI
  • Date de publication8 avril 2019
  • EntrepriseMinimal
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) (front-end)
Développeur(euse) Backend
  • Date de publication29 mars 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM