Directeur SEO : le côté geek du marketing

Directeur SEO : le côté geek du marketing

Nicolas Guillemot

Faites vos preuves en créant votre propre site pour ensuite développer une expertise, dit Nicolas Guillemot, directeur SEO pour l’agence de marketing numérique Dialekta. Car dans son domaine, ça évolue très vite et peu de formations existent!

D’abord éducateur sportif en voile, Nicolas Guillemot a bifurqué vers les communications et la publicité. Le spécialiste du référencement naturel travaille en agence depuis 15 ans et est passé entre autres par NuRun, Sid Lee, Konversion et Valtech, pour ensuite évoluer à son compte. C’est en 2015 qu’il intègre l’équipe de Dialekta, où le département SEO est créé à son arrivé.

Qu’est-ce qui vous a mené à vous intéresser au SEO ?

J’ai appris le HTML, le CSS, le Javascript et j’ai commencé à regarder comment monter un site internet, techniquement, avec des contenus. Après, je me suis demandé comment trouver ces contenus dans les moteurs de recherche et faire en sorte qu’il n’y ait pas de points bloquants. Et ensuite, comment on fait pour que ces contenus-là soient bien travaillés avec les bons mots-clés, pour qu’ils puissent remonter dans les résultats des moteurs de recherche. Je suis un autodidacte. Je n’ai pas fait de formation de référencement.

En quoi consiste votre travail ?

Lorsqu’on commence un mandat, on dresse un premier bilan d’un site internet. On va faire un audit qui va comporter une partie technique, une partie contenu et une partie popularité. À partir de là, on dresse un bilan avec des recommandations. On définit les besoins avec le client. Le référencement naturel, c’est quelque chose qui va impacter le site, le côté technique et le contenu. Les résultats mettront un peu plus de temps avant d’arriver mais ils vont l’être sur la durée. Les gens qui travaillent dans le référencement, on passe un peu pour des geeks. C’est assez technique. C’est plus geek que marketing. Aujourd’hui, on est obligé d’aller mettre le nez dans le code, de regarder comment est fait le HTML.

Je suis moins dans l’opérationnel aujourd’hui. Je vais plus aller prêcher la bonne parole sur le métier. Ça demande aussi que chez le client, on ait un interlocuteur technique. Il va comprendre notre discours, alors que souvent si ce sont des gens du marketing ou de la communication, ça ne leur parle pas.

Qu’aimez-vous le plus dans votre travail ?

C’est le fait que les choses bougent beaucoup. C’est un domaine qui évolue. Mon rôle va être de plus en plus là-dedans. Pas essayer d’aller vendre le SEO, mais d’expliquer pourquoi on doit en faire. C’est encore pas bien compris par l’ensemble des dirigeants marketing dans les compagnies. Je veux expliquer les choses. Faire comprendre au client qu’il est acteur aussi là-dedans. Il faut qu’il s’implique là-dedans.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite travailler en agence?

En agence, le rythme de travail peut faire peur. Il faut avoir une facilité à déconnecter d’un sujet sur lequel on était et pouvoir efficacement passer à un autre. On peut passer d’un client qui parlait de spectacle, à un autre qui parlait de mobilité, et un autre d’assurances. C’est une façon de faire et de travailler qui n’est pas donnée à tout le monde. Si on veut aller dans ce métier-là, il faut avoir cette capacité de pouvoir entrer tout de suite dans le vif du sujet.

Quels types de candidats cherchez-vous lorsque vous recrutez ?

Je cherche des personnes qui ont fait leur site, qui ont déjà mis le nez dans la technique, qui ont mis en place des modules avec WordPress, qui ont changé du code HTML. Ce ne sont pas des intégrateurs ni des développeurs, mais ils savent comment le faire. Ils savent écrire un minimum, et ils savent faire leur veille régulièrement et aller chercher l’information. Ils doivent avoir un esprit de curiosité, voir comment les choses évoluent. L’esprit d’équipe c’est important aussi.

Pourquoi Dialekta est un bon employeur ?

Les dirigeants sont des personnes passionnées et humaines. On est un peu comme une famille. On prend soin les uns des autres. Si je devais identifier la compagnie avec un mot, je dirais la fidélité. Quand on est chez Dialekta et qu’on est heureux de travailler ici, on a envie de tout donner pour faire en sorte que ça fonctionne. Et c’est une compagnie qui redonne beaucoup. On a du massage sur chaises, on fait de la méditation et des activités team-building. Tout ça, ça soude les gens entre eux.

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Le monde du marketing peut sembler flou pour certains....
En lire plus
Vous voulez vous tailler une place au sein d’une...
En lire plus
Nous le constatons par le nombre élevé de candidatures...
En lire plus
Travailler dans une vraie maison près des chutes Montmorency…...
En lire plus

Emplois en vedette

Technicien(ne) en informatique niveau 2
Chef d'équipe - stratégie numérique
Designer de jeu en chef
  • Date de publication4 décembre 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) web
  • Date de publication4 décembre 2019
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Programmeur(-euse) de jeu en Chef
  • Date de publication4 décembre 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Gestionnaire de communautés
  • Date de publication3 décembre 2019
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Conseiller(-ère) senior - Marketing B2B
  • Date de publication3 décembre 2019
  • EntrepriseBang Marketing
  • VilleMontréal
Journaliste
  • Date de publication2 décembre 2019
  • EntrepriseDroit-inc
  • VilleMontréal
Chef D'equipe - Développement Front End
  • Date de publication15 novembre 2019
  • EntrepriseGOLO Inc.
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM