La première cyberattaque a eu lieu en 1834!

La première cyberattaque a eu lieu en 1834!

En ce mois de prévention de la fraude, retournons en arrière pour analyser la première cyberattaque de l’histoire de l’humanité!

Avec l’avènement des réseaux sociaux et des technologies, on aurait tendance à imaginer que la cyberfraude est une tendance récente.

Mais ce n’est pas le cas!

Tenez-vous bien: c’est en 1834 que la première cyberattaque a été répertoriée.

Le télégraphe de Chappe en a été victime. Créé par le Français Claude Chappe en 1794, le télégraphe était constitué de tours situées à plusieurs centaines de kilomètres les une des autres.

Ces tours étaient constituées de bras de bois pouvant être déplacés dans diverses positions. Ces positions correspondaient à des lettres, des chiffres ou des caractères spéciaux, définis dans une grille de signaux de correspondance.

Dans chaque tour, un opérateur avait le mandat d’observer la tour voisine avec une longue-vue, puis d’en reproduire la position avec les bras de sa propre tour.

Petit à petit, la séquence de lettre, de chiffres ou de symboles se propageait jusqu’à destination. En quelques heures, il était possible de transmettre un message d’une extrémité à l’autre de la France.

Beaucoup plus avantageux et fiable que de transmettre les messages par cheval ou par pigeon voyageur, vous en conviendrez!

Tour du télégraphe de Chappes. Source : Rhône tourisme.

Une question de finances

Plusieurs années plus tard, François et Joseph Blanc, des jumeaux gagnant leur vie à la bourse, décident de trouver une astuce pour arnaquer le système de communication.

Leur motivation: obtenir les informations relatives aux mouvements financiers le plus rapidement possible.

Il faut savoir qu’à l’époque, il leur fallait trois jours pour être au courant des tractations financières, puisqu’ils en étaient informés par le courrier postal.

Puisque le métier des deux jumeaux consistait à échanger des obligations gouvernementales à la bourse de Bordeaux, anticiper les mouvements financiers du pays constituait un superbe avantage. Cela leur permettait d’investir à l’avance.

Ils ont donc soudoyé un ancien directeur de télégraphe, Pierre Renaud, qui les a aidés à créer une astuce ingénieuse.

Des gants pour une hausse, des chaussettes pour une baisse

Lorsqu’un message débutait à Bordeaux en direction de Paris, on arrêtait toujours sa transmission à Tours, question de le traduire et le corriger pour éviter les erreurs.

Les jumeaux ont donc décidé de corrompre le directeur de Tours. Mais ils n’étaient pas rassasiés.

Pour avoir un bon contrôle sur la Bourse de Paris, les banquiers y ont déniché un complice, qui y observait le cours du marché.

Lorsqu’il y constatait une hausse ou une baisse, il expédiait un petit paquet à la femme du directeur de Tours. Un colis contenant des gants signifiait une hausse, puis si c’était des chaussettes, il s’agissait d’une baisse.

Après avoir reçu le colis, le directeur de Tours introduisait un code d’erreur dans un message en direction de Bordeaux, qui signifiait soit une hausse ou une baisse.

Posté dans une chambre d’hôtel à Bordeaux, Pierre Renaud décodait les symboles envoyés de Tours à travers ses longues vues. Dès que possible, il informait les jumeaux des mouvements de la bourse, puis ceux-ci s’empressaient d’acheter ou de vendre des actions.

Piégés

Il fallut deux ans pour que leur arnaque soit découverte. Victime d’une maladie, l’assistant du directeur de Tours dévoila tout le stratagème à son successeur, qui dénonça les jumeaux.

Et croyez-le ou non, il y a eu un procès, mais ces derniers s’en sont sortis quasi indemnes!

Il a été déterminé que les deux commerçants n’avaient contrevenu à aucune loi. On les a tout de même forcés à payer une amende, pour corruption de fonctionnaire.

Cette amende n’a pas semblé freiner leurs ardeurs, puisqu’ils se sont par la suite installés à Paris pour poursuivre une prolifique carrière en affaires…

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Le projet de loi d’étudiants de l’Université de Sherbrooke,...
En lire plus
Un site web, ça se gère… et c’est le...
En lire plus
Avez-vous une petite idée du salaire d’un chargé de...
En lire plus
Les grands dirigeants ont le portefeuille bien garni! Au...
En lire plus

Emplois en vedette

Directeur(-trice) de compte
  • Date de publication19 avril 2019
  • EntrepriseBKOM STUDIOS
  • VilleVille de Québec
Développeur(-euse) web back-end PHP
  • Date de publication17 avril 2019
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Designer graphique avec expérience en UX/UI
  • Date de publication8 avril 2019
  • EntrepriseMinimal
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) (front-end)
Développeur(euse) Backend
  • Date de publication29 mars 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM