La revue techno de la semaine au Québec

La revue techno de la semaine au Québec

Que se passe-t-il cette semaine dans le monde de la technologie au Québec? On réclame un emoji de poutine, la Caisse de dépôt crée un fond pour l’intelligence artificielle (IA), possibilité de commander un café sans parler et plus encore.

La Caisse bonifie son offre en intelligence artificielle

Source : Facebook

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) vient d’annoncer la création d’un nouveau fonds d’investissement de 250 millions de dollars pour soutenir les entreprises québécoises spécialisées en IA. Le Fonds CDPQ-IA vise entre autres à propulser la croissance des entreprises dont l’offre de produits repose sur le développement de l’IA.

Les investissements seront réalisés dans des entreprises qui ont déjà mis en place un solide modèle d’affaires et démontré qu’elles ont une capacité de soutenir une forte croissance.

L’école québécoise et son retard numérique

Source : Pixabay

Le Journal de Montréal a rapporté que les écoles du Québec seraient en retard en ce qui concerne la préparation des élèves dans un monde « de plus en plus numérique ». L’histoire d’un étudiant de 18 ans nouvellement arrivé sur les bancs d’école collégiaux démontre que la plateforme web utilisée par ses professeurs de cégep est dépassée et désuète. Il a même l’impression « d’étudier dans le passé »!

Dans une recension de juillet 2018, le tiers des 38 commissions scolaires ont répondu n’avoir « aucune initiative généralisée » pour mieux préparer les jeunes au monde numérique.

L’AMF bloque une seconde entreprise québécoise de minage

Source : Michael Wuensch/Pixabay

C’est la seconde fois en deux mois que le Tribunal administratif des marchés financiers a bloqué les activités d’une entreprise de Québec, Laboratoire Blockchain inc., qui hébergea des serveurs de crypto monnaies.

Le juge a évoqué un « contexte d’urgence et en vue d’éviter qu’un préjudice irréparable ne soit causé » pour bloquer leurs activités. Le mois dernier, l’AMF a fait bloquer l’entreprise pour des raisons similaires.

Facebook plus populaire que jamais au Québec

Source : LoboStudioHamburg/Pixabay

Le réseau social fondé par Mark Zuckerberg et fondé en 2004, Facebook, est demeuré la plateforme sociale la plus fréquentée par les Québécois en 2018. Malgré les scandales en lien avec Facebook, 70 % des adultes québécois ont affirmé l’utiliser, comparativement à 64 % en 2016, révèle le CEFRIO dans son fascicule L’usage des médias sociaux au Québec. En seconde position arrive YouTube (64 %), puis Instagram (24 %) et LinkedIn (18 %).

Commander son café sans parler, c’est possible !

Source : Pixabay

La Montréalaise Stradigi AI était à Austin, au Texas, dans le cadre du festival de technologies et d’innovation South by Southwest pour présenter les avancés de leur système visant à faciliter la communication pour les personnes malentendantes et sourdes. L’algorithme permet d’interpréter les mouvements du langage des signes, entre autres.

« Il s’agit vraiment d’un outil de traduction simultanée, a expliqué le vice-président marketing de l’entreprise, M. Thibault. Nous voudrions par exemple le proposer (aux chaînes de cafés) Starbucks et Tim Hortons. »

L’intelligence artificielle dans les cuisines du CHUM

Source : CHUM

D’ici un an, l’intelligence artificielle (IA) concoctera les repas du Centre hospitalier de Montréal (CHUM), pour cuisiner des mets qui respectent les restrictions alimentaires de ses patients.

Aucun hôpital au Québec n’a encore implanté un tel système d’IA pour s’adapter à la complexité des repas, en raison des besoins individuels des patients. Le système d’algorithmes permet alors de générer tous les repas des personnes hospitalisées ayant besoin d’un régime adapté.

La Montréalaise Syntax achète deux entreprises internationales

Source : Syntax

Le fournisseur de technologies destinées aux entreprises, Syntax, vient de faire l’acquisition de deux joueurs importants du secteur technologique à l’international, soit l’Allemande Freudenberg IT et l’Américaine EmeraldCube Solutions.

Le siège social de l’entité sera à Montréal, puisque Syntax s’est porté acquéreur des deux autres. L’entreprise allemande compte 850 employés et l’américaine une centaine.

Un emoji pour la poutine

La chaîne de restauration rapide Valentine a lancé une pétition pour qu’un emoji de poutine soit créé afin que l’entreprise puisse exprimer son amour pour ce plat. Pour l’instant, 160 personnes l’ont déjà signée. Dans la description de la pétition, il est possible d’y lire : « en 2019, pourquoi y aurait-il un emoji de patate douce, mais aucun de poutine? ».

 

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Vous voulez être le pro de la cybersécurité? Toutes...
En lire plus
Recréer la configuration générale du visage d'une personne à...
En lire plus
Complémentarité, objectivité, expertise, efficacité et économie... Voilà pourquoi faire...
En lire plus
Formation, salaire, conditions de travail, professions et avenues possibles...
En lire plus

Emplois en vedette

Coordonnateur(-trice) d’équipe technique
Intégrateur(-trice) web WordPress
Chef de projet QA
  • Date de publication9 octobre 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Designer-Coordonnateur(-trice)
Programmeur(-euse) Unreal sénior
  • Date de publication4 octobre 2019
  • EntrepriseFrima Studio
  • VilleQuébec
Programmeur(-euse) full stack
  • Date de publication2 octobre 2019
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Modeleur(-euse) de personnages 3D sur Jurassic World Alive
  • Date de publication1 octobre 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) de jeu mobile C++
  • Date de publication18 septembre 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM