Mes 4 conseils pour trouver une job dans les jeux!

Mes 4 conseils pour trouver une job dans les jeux!

Screen Shot 2017-04-05 at 2.27.41 PMVous avez traversé un long chemin, mis du temps et de l’effort à pousser vos limites vers de nouveaux sommets. Vous pensez qu’est enfin venue l’heure de vous reposer? Pas vraiment… Bienvenue dans la jungle de la recherche d’emploi!

Chaque année, vous êtes un grand nombre d’étudiants dans les domaines de l’animation, du jeu et d’autres domaines connexes à obtenir un diplôme qui démontre que vous avez subi une série de tâches éprouvantes et que vous méritez une place dans l’un de ces domaines très concurrentiels… Oui, mais…

Sachez qu’en plus d’être en concurrence avec vos camarades de classe, vous êtes également en concurrence avec les étudiants des autres écoles ainsi que les gens qui ont déjà trouvé leur place dans l’industrie. Ça fait beaucoup de gens!

Voici quelques conseils qui vont sûrement incliner les chances en votre faveur, que vous soyez nouveau venu dans ce monde fou de la recherche d’emploi ou bien chasseur vétéran souhaitant aiguiser ses outils:

1 – Ne pas limiter votre recherche d’emploi à des annonces déjà publiées

Assurez-vous de ne pas appliquer uniquement aux endroits en recherche de candidats, mais aussi dans des firmes qui n’ont annoncé aucune ouverture de postes. Vous n’obtiendrez rien si vous n’essayez pas!

C’est ce qu’on appelle le «marché du travail caché» et le terme se réfère essentiellement à ces ouvertures d’emploi invisibles au public, qui ne sont pas annoncées ni en ligne, ni dans les journaux ou autres médias disponibles. Certains studios ne se soucient même pas de publier des annonces parce qu’ils reçoivent des centaines de candidatures chaque mois.

La plupart de ces emplois «non publiés» sont habituellement comblés par un ami d’un ami. Ce sont les gens qui sont embauchés parce que le studio a besoin d’aide, et le directeur artistique n’a pas le temps de publier une offre d’emploi, de filtrer des centaines de démos, portfolios et CV, d’interviewer quelques dizaines de personnes puis de former le candidat choisi. Les tâches doivent être accomplies! Ainsi, le directeur artistique recourt généralement à demander à un employé quelque chose comme: «Hé! Connaissez-vous quelqu’un que nous pourrions engager immédiatement?

En gros, cela signifie qu’il y a beaucoup de gens proactifs qui n’attendent pas le feu vert pour appliquer. Si vous attendez jusqu’à voir une ouverture de poste au sein du studio de vos rêves, vous êtes assuré d’avoir beaucoup plus de concurrence!

En moyenne, 50 CV sont reçus pour chaque ouverture d’emploi spécialisé (et cela peut être beaucoup plus!). D’autre part, si vous postulez à un endroit qui ne cherche pas actuellement d’aide, le pire qui pourrait arriver, c’est que votre profil soit placé dans une «base de données».

Quand une entreprise vous dit qu’elle met votre CV dans une base de données, cela pourrait signifier deux choses. 1- Les recruteurs gardent vos informations dans leur base de données pendant une période de temps au cas où ils devraient vous contacter à l’avenir 2- Ils ne conservent pas vos informations et disent cela pour être polis.

2- Réseautage, réseautage, réseautage

Croyez-le ou non, mais le réseautage est l’une des meilleures façons de trouver un emploi avant que celui-ci ne parvienne aux yeux des concurrents.

Ce serait génial si votre copain qui bosse dans un studio de jeu cool vous faisiez part d’un travail qui n’était pas encore sur le marché en vous donnant le courriel personnel du directeur artistique, n’est-ce pas? Ces choses arrivent fréquemment, mais vous devez d’abord connaître quelqu’un à l’intérieur de l’industrie.

Le réseautage peut être intimidant au début parce que cela signifie approcher et parler aux gens que vous ne connaissez pas. Sachez néanmoins que la plupart des gens sont flattés que vous les abordiez, il faut simplement le faire de manière appropriée. Par exemple, si vous souhaitez parlez avec un directeur artistique, n’attendez pas à la sortie du studio quand il rentre chez lui en fin de journée (cela ne fonctionne que dans les films!).

Je vous entends déjà: «Donc, si je ne peux pas fair mon ninja et m’immiscer dans une conversation quand les employés fatigués rentrent chez eux à la fin d’une longue journée, que puis-je faire?»

3- Des événements!

Lorsque vous allez à des événements, des conventions, des ateliers … votre présence est déjà une déclaration. Vous dites «Salut tout le monde! Je suis prêt à sortir de ma cachette et montrer à tous que je veux vraiment faire partie de la communauté!» Et cela peut vraiment valoir la peine!

Par exemple:

  • vous pouvez trouver des nouveaux studios qui ne sont même pas listés sur le web,
  • parler à des développeurs de projets indépendants, ce qui pourrait conduire à des prospects inattendus,
  • rencontrer quelqu’un avec qui vous vous connecterez et resterez en contact pour des opportunités futures.

Le but est de sortir et d’être actif.

4- Itérez!

Cette version de mon article n’est pas mon premier brouillon. En fait, il en existe de nombreuses versions. N’ayez pas peur des erreurs. Vous les commettez et vous vous ajustez. Chaque livre, chanson, film, ou jeu a connu des changements.

Quand je veux dire des erreurs, je ne parle pas de fautes de frappe dans votre CV ou de donner le mauvais numéro de téléphone. Je me réfère plutôt aux choix que vous faites dans la façon dont vous vous présentez avec votre CV, votre portfolio, votre site Web, etc.

Vous attirez l’attention si vous obtenez des réponses. Si vous n’obtenez pas de réponse, essayez d’apporter des modifications à la façon dont vous vous présentez. N’ayez pas peur de demander quelques conseils à un ami ou même à un professionnel dans votre domaine. La meilleure façon d’arriver quelque part est de demander le chemin aux personnes qui ont suivi une route similaire.

Voilà! La recherche d’emploi est un métier en soi et l’on devrait être proactif dans ses recherches!  Et rappelez-vous : donner le meilleur de vous-même est difficile, mais il est encore plus difficile de vivre ensuite avec vous-même si vous n’essayez pas.

Brian Roy est animateur dans les domaines de la télévision et des jeux vidéo depuis 10 ans. Il a travaillé sur des propriétés intellectuelles intéressantes pour des réseaux tels Comedy Network, Mondo Media, Nickelodeon.

Au cours de ces 10 années, il a également eu la chance d’enseigner l’animation. Il cherche constamment de nouvelles façons d’ouvrir la route pour la prochaine génération.

Et ça inclut l’écriture d’articles sur Espresso-jobs!

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Il est révolu le temps où seule la carrière...
En lire plus
Le secteur techno a besoin de main-d’oeuvre, et le...
En lire plus

Irez-vous à La Piscine ?

17 octobre 2018
Un vieil immeuble de Griffintown sera transformé pour accueillir...
En lire plus
Selon une nouvelle étude de Developer Economics, les développeurs...
En lire plus

Emplois en vedette

Artiste Concept
  • Date de publication18 octobre 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Animateur 3D
  • Date de publication18 octobre 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Stagiaire : Gestionnaire de réseaux sociaux
Intégrateur(trice) designer Web
Coordonnateur(trice) de postproduction
Programmeur Backend
  • Date de publication18 octobre 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Concepteur(trice) graphique
  • Date de publication17 octobre 2018
  • EntrepriseBang Marketing
  • VilleVieux-Montréal
Coordonnateur(trice) marketing médias sociaux et événementiel
  • Date de publication17 octobre 2018
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Spécialiste en développement des affaires
  • Date de publication16 octobre 2018
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Integrateur(trice) Web (PHP/CSS3/RESPONSIVE)
  • Date de publication5 octobre 2018
  • EntrepriseMediaweb
  • VilleVieux Longueuil Rive-Sud
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.