Modeleur 3D chez Ubisoft, à 27 ans elle réalise son rêve!

Modeleur 3D chez Ubisoft, à 27 ans elle réalise son rêve!

Genevieve UbisoftGeneviève Gagnon, 27 ans, a travaillé comme artiste 3D sur For Honor, le tout dernier jeu d’Ubisoft, mais également sur Far Cry Primal et Watch Dogs 2. Espresso-Jobs est allé la rencontrer dans les locaux d’Ubisoft, à Montréal.

Que faites-vous chez Ubisoft?

J’ai commencé chez Ubisoft il y a un an et sept mois. Je suis modeleur sur les projets, c’est à dire artiste 3D. En ce moment je travaille les architectures sur le jeu For Honor. Avant ça, j’ai travaillé sur Far Cry Primal où je travaillais sur des « props », des petits objets et Watch Dogs 2 où je faisais le gazon, les arbres, etc. Mon rôle est de faire des sculptures 3D sur ordinateurs des pièces, des objets, etc., pensés par les game designers, level designers, et autres professionnels.

Quel parcours avez-vous suivi pour arriver chez Ubisoft?

Pour me rendre jusqu’ici j’ai pris la route panoramique, j’ai commencé par faire un bac en design graphique mais finalement ce n’est pas ce que je voulais. Puis j’ai vu une annonce dans le métro du Centre Nad, et j’ai réalisé que Montréal était une métropole du jeu vidéo. Ça m’a amenée à m’y inscrire. J’y ai complété une formation universitaire de trois ans, qui donne soit un profil jeux vidéo soit cinéma. J’ai participé à un concours universitaire de Ubisoft, c’était mon projet de fin de bac. Ça offrait un cadre et un contexte qui ressemblaient beaucoup à ce qu’on retrouve en milieu professionnel. Puis, on avait accès à deux mentors qui nous ont aidés à travers ce processus. On a gagné! Et l’un des prix était de faire un stage chez Ubisoft!

Quelle est votre journée-type?

Ça varie de projet en projet. On reçoit un concept artist, qui est un illustrateur. On s’inspire de ses dessins pour créer un objet en 3D. On transfère le 2D en 3D, on va travailler les structures…Chaque objet a sa propre particularité qui amène une contrainte différente.

Quels logiciels utilisez-vous?

On travaille sur le logiciel 3ds Max. Pour la végétation – les arbres, les plantes – on utilise Speed Tree, certaines fois on est amenés à utiliser Zbrush. Là y’a Substance Designer qui fait son entrée petit à petit. On utilise une panoplie de technologies. C’est vraiment intéressant de travailler en jeux vidéo car on doit rester à niveau. On est constamment stimulés à apprendre de nouvelles choses.

Vous avez toujours été passionnée par les jeux vidéos?

Oui, je me rappellerais toujours ce Noël où j’ai reçu le jeu Rayman 2. Pour moi c’était fabuleux! Travailler pour Ubisoft, c’est merveilleux. C’est un honneur. J’aime l’idée de faire vivre une expérience au joueur. Dans le milieu, il y a un très gros esprit d’équipe, tout est fait en équipe. Le but est toujours d’amener quelque chose de nouveau pour le joueur, que ce ne soit pas redondant. On est toujours en recherche de créativité et d’ingéniosité. Si j’avais un seul mot à mettre sur l’expérience du jeu vidéo, ce serait « stimulant ».

Qu’est-ce qui vous donne envie de rester chez Ubisoft?

L’ambiance est fantastique chez Ubisoft. Il y a beaucoup d’activités extérieures au bureau, des 5à7, des sorties raquettes, on va à la Ronde… On a aussi un programme qui s’appelle Codex qui vise à promouvoir la persévérance scolaire. Je trouve que ce sont des valeurs importantes. C’est une belle entreprise.

Qu’est-ce qui est le plus challengeant dans votre métier?

Travailler en modeling est aussi artistique que technique. On doit toujours faire un compromis entre la qualité visuelle et le poids que cela va avoir. Ce n’est pas comme un film où on fait un rendu et donc on peut mettre des millions de polygones et de textures. Certaines « structures » coûtent très cher donc on doit utiliser ça avec parcimonie mais il faut arriver à un résultat qui s’approche le plus du réel. C’est une contrainte de tous les jours.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui débute comme artiste 3D dans le milieu?

De s’exposer. Ce n’est pas en restant tout seul dans son sous-sol qu’on est capable de grandir, ou de se promouvoir. C’est très important d’aller chercher des professionnels, les gens vont être ouverts à aider, à montrer, à être des mentors. Dans ce métier, il faut être curieux et avoir un bon esprit d’équipe.

De quelles réalisations êtes-vous le plus fière?

Rien que de travailler chez Ubisoft est une grande source de fierté! (Rires)

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
L’équipe de Espresso-jobs vous propose de revoir les cinq...
En lire plus
Bien que plusieurs compagnies en technologies de l’information tentent...
En lire plus
Pour certains, le nom ne leur diront rien. Pour...
En lire plus
Il est révolu le temps où seule la carrière...
En lire plus

Emplois en vedette

Chargé(e) de compte
  • Date de publication29 octobre 2018
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Coordonnateur(trice) de postproduction
Chargé(e) de projet marketing numérique
  • Date de publication22 octobre 2018
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Coordonnateur(trice) marketing médias sociaux et événementiel
  • Date de publication22 octobre 2018
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Artiste Concept
  • Date de publication18 octobre 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Animateur 3D
  • Date de publication18 octobre 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Stagiaire : Gestionnaire de réseaux sociaux
Intégrateur(trice) designer Web
Programmeur Backend
  • Date de publication18 octobre 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Concepteur(trice) graphique
  • Date de publication17 octobre 2018
  • EntrepriseBang Marketing
  • VilleVieux-Montréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.