Revue techno de la semaine!

Revue techno de la semaine!

Un nouveau laboratoire d’IA à Montréal, un gouvernement ouvert aux technos et la colère de Yoshua Bengio… et bien plus!

Un nouveau laboratoire d’IA à Montréal

La société française Axionable, qui se spécialise en stratégies de données et d’intelligence artificielle (IA) au service des entreprises, a annoncé l’ouverture d’un laboratoire à Montréal.

L’entreprise devrait annoncer l’embauche d’une cinquantaine d’employés d’ici deux ans.

« S’implanter à Montréal était pour nous une évidence. La métropole est devenue l’un des centres névralgiques les plus pointus dans le monde de la recherche en intelligence artificielle », a déclaré Gwendal Bihan, directeur général de l’entreprise.

Une nouvelle application pour les gestionnaires d’immeubles à logements

Une nouvelle application montréalaise, Walter, permet aux gestionnaires, promoteurs et résidents de tours d’habitation de regrouper tous les renseignements de leur logement à un seul endroit.

L’application, créée par Thierry Skoda, Eric McCutcheon et Charles Lachance, permettra également le suivi de travaux de maintenance, de permis de stationnement puis des réservations des commodités offertes par l’immeuble.

Plusieurs projets d’habitations de la métropole dont YOO Montréal, Le Solano et CentraCondos comptent déjà parmi les clients de Walter.

Le gouvernement veut simplifier l’accès aux solutions numériques

Éric Caire, ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, a déposé la semaine dernière un projet de loi visant à favoriser la transformation numérique de l’administration publique.

Avec ce projet, le gouvernement souhaite mettre en place des services numériques mieux adaptés aux besoins des citoyens, ainsi que de rendre le partage d’information entre les ministères et organismes plus facile.

La reconnaissance faciale pour communiquer avec le gouvernement?

Par ailleurs, le ministre Caire veut mesurer jusqu’où sont prêts à aller les Québécois avec la technologie.

En entrevue avec Le Soleil, il a annoncé qu’il lancera le 11 avril une consultation publique qui durera deux semaines concernant l’ouverture des Québécois à leur utilisation.

Par exemple, le ministre explique que les citoyens pourraient utiliser la reconnaissance facile de l’assistant personnel intelligent de leur téléphone pour renouveler leur permis de conduire…

Une solution beaucoup moins longue que de faire la queue à la SAAQ!

Yoshua Bengio fustige Amazon

Le récent récipiendaire du prix Turing ainsi qu’une trentaine d’autres experts en intelligence artificielle (IA) se sont attaqués à Amazon, demandant à l’entreprise de cesser de vendre sa technologie de reconnaissance faciale aux agences de sécurité et aux forces policières.

Tel que le rapporte Les Affaires, ils citent que l’IA est toujours « immature », ce qui fait que les enjeux entourant son utilisation sont élevés. Les chercheurs craignent que la pratique d’Amazon soit une infraction aux droits fondamentaux.

Une antenne du futur à Québec

Petit à petit, Québec se prépare au futur du téléphone intelligent…

La première antenne 5G a été installée dans la Capitale,  au sommet du 1405, boulevard du Parc technologique, édifice contenant notamment l’Unité mixte de Recherche en sciences urbaines et le centre de design de la compagnie Thales.

Pour l’instant, seules les entreprises peuvent utiliser l’antenne du futur, comme nous l’apprend La voix de l’est.

Les travailleurs étrangers s’intéressent aux emplois technos du Canada

Les Affaires écrit que depuis 2015, le nombre d’internautes à l’extérieur du Canada à visiter, puis cliquer sur des offres d’emplois du secteur technologique d’Indeed a connu une croissance de 58 %.

Les clics provenant d’utilisateurs à l’extérieur du pays totalisent désormais 15 %.

Apparemment, ces emplois convoités seraient généralement les plus difficiles à combler, en plus d’être les mieux payés.

Pas de cybersécurité à la GRC avant 2023

Tandis que certains pays se livrent à diverses formes de cyberterrorisme, le Canada ne possède toujours pas de cyberagence.

Comme le mentionne Les Affaires, le gouvernement canadien avait pourtant conservé 116 millions sur cinq ans afin de motiver la GRC à coordonner ses opérations de cybersécurité.

IT World Canada rapporte qu’un mécanisme d’alerte citoyenne ne sera pas effectif avant 2022, et que le projet de cybersécurité entier devra attendre à 2023.

 

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
L’avenir de la réalité virtuelle ne se passera pas...
En lire plus
À la recherche d’un emploi en sécurité informatique? Misez...
En lire plus
C'est bien beau de vouloir apprendre un langage de...
En lire plus
« Ennemis du consommateur » ou « espions »,...
En lire plus

Emplois en vedette

Technicien(ne) en informatique niveau 2
Chef d'équipe - stratégie numérique
Designer de jeu en chef
  • Date de publication4 décembre 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) web
  • Date de publication4 décembre 2019
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Programmeur(-euse) de jeu en Chef
  • Date de publication4 décembre 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Gestionnaire de communautés
  • Date de publication3 décembre 2019
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Conseiller(-ère) senior - Marketing B2B
  • Date de publication3 décembre 2019
  • EntrepriseBang Marketing
  • VilleMontréal
Journaliste
  • Date de publication2 décembre 2019
  • EntrepriseDroit-inc
  • VilleMontréal
Chef D'equipe - Développement Front End
  • Date de publication15 novembre 2019
  • EntrepriseGOLO Inc.
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM