Top 5 des virus les plus destructeurs de l’histoire

Top 5 des virus les plus destructeurs de l’histoire

ILOVEYOU, WannaCry et autres Melissa : quels virus et autres vers informatiques ont-ils causé le plus de dommages?

Un rapport de Barracuda Networks, 2019 Email Security Trends report, révélait cette semaine que le courriel est encore le moyen le plus utilisé par les cyberpirates de s’infiltrer dans les systèmes informatiques.

Parmi les pros de la cybersécurité sondés, seuls 9 % font confiance aux systèmes de sécurité de leur service de courriels pour arrêter une attaque avant qu’elle n’atteigne la boîte de réception.

Si on considère les cinq affreux virus suivants, on les comprend d’être méfiants! Des milliards de dollars en dommage, des rançons en Bitcoins, des opération chirurgicales devant être arrêtées à cause de malfonction des ordinateurs… Ces virus ont vraiment rendu le monde malade!

Voici notre top cinq des virus informatiques les plus destructeurs jamais créés.

5. Storm Worm

En 1998, l’universitaire Robert Morris a lancé un ver informatique qui a infecté 10 % des ordinateurs de la planète connectés à Internet… dont ceux de la NASA, des universités Stanford, Berkley et MIT, et même du Pentagone! On estime à 60 000 le nombre d’ordinateurs connectés dans le monde à l’époque.

Le ver avait pour but initial d’analyser la taille de l’Internet : aucune mauvaise intention là! Robert Morris a tenté de le contrôler, mais il a dû demander de l’aide à un assistant professeur pour y arriver.

Encore considéré comme l’un des plus grands hackers de l’histoire, Robert Morris s’en est tiré avec une amende de 10 050 $US, et une probation de trois ans. C’est le tout premier accusé à être reconnu coupable sous la loi américaine Computer Fraud and Abuse Act, datant de 1986

4. Melissa

Créée en 1999, Melissa doit son nom à une danseuse nue de Miami. Le virus a tout d’abord été publié sur le groupe alt.sex usenet, où il était présenté comme un document contenant les mots de passe de sites pronographiques.

Aussitôt ouvert, le virus s’envoyait de lui-même aux premiers 50 contacts de ses courriels, tout en insérant des références aux Simpsons dans les documents de l’ordinateur. Melissa a été jusqu’à infecter des services de courriels gouvernementaux américains, causant 80 millions $US en dommages.

L’instigateur du virus David L. Smith ne s’en est pas sorti sans heurt : il a purgé 20 mois de sa peine de 10 ans de prison. Une chance qu’il a aidé le FBI à épingler d’autres hackers pendant sa peine.

3. WannaCry

Beaucoup plus récent, WannaCry a commencé à rendre le monde fou en 2017. Le rançongiciel infecte plus de 300 000 ordinateurs en quelques heures dans quelque 150 pays, en tirant parti des failles des versions de Microsoft Windows non mises à jour.

Une fois l’ordinateur infecté, les pirates exigaient le versement d’un montant en Bitcoins, en menaçant sinon de détruire toutes les données.

WannaCry n’a pas qu’affecté les ordinateurs personnels : les chemins de fer allemands, FedEx, Renault et Nissan ont été dans l’eau chaude, et des hôpitaux britanniques ont même dû interrompre des opérations!

2. MyDoom

MyDoom est le ver informatique, ou worm, qui s’est propagé le plus rapidement. Aussitôt qu’on clique dessus, il s’envoie de lui-même à tous les contacts avec « error » comme sujet de courriel.

C’est l’un des employés de McAfee ayant découvert le ver en 2004 qui l’a nommé, en apercevant les mots mydom (diminutif de my domain) dans le code du ver. Mydom et devenu MyDoom.

On ne connaît pas son créateur, mais on pense généralement qu’il a été payé pour le lancer, puisque le ver s’accompagnait de ces quelques mots : « andy; I’m just doing my job, nothing personal, sorry ».

On évalue à 38 milliards $US les dommages causés par MyDoom.

1.ILOVEYOU

Mai 2000. Une chance qu’on parle français : ça nous a peut-être mis la puce à l’oreille et empêchés d’ouvrir ce courriel douteux intitulé ILOVEYOU, et dont le corps du message ne faisait que quelques mots : « kindly check the attached LOVELETTER from me ». Ailleurs dans le monde, malheureusement, on parle anglais… et la tentation de savoir qui nous aime devait être forte.

Attaché au courriel, un document intitulé « LOVE-LETTER-FOR-YOU.txt.vbs ». Ceux qui l’ont ouvert en s’attendant à lire l’hommage d’un admirateur anonyme ont eu une bien mauvaise surprise. Le virus qu’il contenait est l’un des plus virulents jamais créés.

Lorsqu’on cliquait dessus, ILOVEYOU s’envoyait de lui-même à chacun de nos contacts et remplaçait tous les fichiers par lui-même, rendant l’ordinateur inutilisable ou très lent. Un ordinateur connecté à Internet sur 10 aurait été infecté dans le monde.

Résultat : 15 milliards $US en dommages, dont 5,5 milliards la première semaine seulement.

 

 

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Apprenez ces codes et vivez heureux! (Ou du moins,...
En lire plus
L’équipe de Espresso-jobs vous propose de revoir les cinq...
En lire plus
À la recherche d’un emploi en sécurité informatique? Misez...
En lire plus
L’équipe de Espresso-jobs vous propose de revoir les cinq...
En lire plus

Emplois en vedette

Conseiller(-ère) principal marketing numérique
  • Date de publication19 septembre 2019
  • EntrepriseHéma-Québec
  • VilleMontréal
Directeur(-trice) des Analytiques
  • Date de publication19 septembre 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Modeleur(-euse) de personnages 3D sur Jurassic World Alive
  • Date de publication18 septembre 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) de jeu mobile C++
  • Date de publication18 septembre 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Designer d'économie de jeu
  • Date de publication18 septembre 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Spécialiste de configuration
  • Date de publication6 septembre 2019
  • EntrepriseFrima Studio
  • VilleQuébec
Programmeur(-euse) Unreal sénior
  • Date de publication6 septembre 2019
  • EntrepriseFrima Studio
  • VilleQuébec
Programmeur(-euse) full stack
  • Date de publication30 août 2019
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM