Triple Boris grandit vite !

Triple Boris grandit vite !

Triple Boris est un jeune studio indépendant spécialisé dans le développement de jeux vidéo, d’applications mobiles et de vidéo d’animation…

Actif depuis trois ans seulement, le studio, situé à Varenne, sur la Rive-Sud de Montréal, propose aussi des jeux mobiles ludiques et créatifs, tout en offrant des services à d’autres entreprises du domaine, comme Ludia et Playtika.

La vingtaine d’employés, -ils  n’étaient que trois en janvier 2016 – travaillent aussi sur des projets personnels, lorsqu’ils en ont le temps. « On essaie de développer de nos studios des projets à temps perdu, entre les mandats, selon les budgets », raconte Marie-Ève Tanguay, directrice adjointe chez Triple Boris depuis les débuts de la boîte.

Sur le même sujet :

Triple Boris : un prix inattendu au Gala des Prix Numix

Les défis de Triple Boris : restez indépendant et créatif !

Les mandats, ce n’est pas ce qui manque au sein de cette PME. En plus de développer ses applications, Triple Boris offre de la consultation à d’autres entreprises. « Ça fonctionne très bien, dit la mère de trois enfants. Nous avons des gens reconnus dans le milieu. »

Mme Tanguay affirme que le jeune studio est surtout reconnu pour sa connaissance du moteur de jeu multi-plateformes UNITY, une de leurs « grandes forces ». Plusieurs grandes firmes de jeux vidéo demandent leur expertise en la matière pour former leurs propres employés.

Projets et réalisations

Triple Boris a déjà développé deux applications mobiles et un jeu de réalité virtuelle (RV).

C’est en février 2017 que l’entreprise a sorti son tout premier jeu, Gauche-Droite : Le Manoir, un jeu mobile racontant l’histoire de Billy et de son chien Gigi, qui s’est enfui dans un grand manoir. Chaque chemin parcouru devra être mémorisé. Deux portes devant Billy, celle de droite ou celle de gauche. Une seule le mènera vers Gigi, ou il recommencera du début.

En novembre de la même année, Tiny Derby a vu le jour, un jeu mobile de type action-puzzle dans lequel des créatures s’affrontent lors de courses. Ce jeu a d’ailleurs récolté le prix Numix 2018 du meilleur jeu — Jeunesse et Famille, en mai dernier.

Lors de la dernière édition du MIGS, le mois dernier, Triple Boris présentait leur nouveau projet bientôt à terme, Virus 4.0, un jeu « family friendly » dont la principale mission du joueur est de devenir un héros pour sauver sa peau et celle de ses pairs dans un monde post-apocalyptique, sur l’île de Montréal. Le jeu a reçu le soutien financier du Fond des médias du Canada (FMC). « On est loin de The Walking dead. On guérit les zombies ! », confie Marie-Ève Tanguay.

Un autre projet est sur la table qui débutera sous peu, Expédition, pour la plateforme Nintendo Switch.

Travailler chez Triple Boris

La directrice adjointe avoue que travailler chez Triple Boris est amusant. « On a un bel esprit d’équipe, dit-elle. On essaie d’être flexible et ouvert. » Mme Tanguay précise que la plupart des employés sont des parents, donc le télétravail est possible.

« On organise aussi des 5 à 7 pour rassembler l’équipe et la cohésion entre tous. Le vendredi, on a une machine à slush pour ceux qui aiment ça, ou de la bière pour ceux qui aiment la bière », précise-t-elle. En revanche, la compagnie « s’enligne » vers des paniers de fruits, pour « compenser de la slush et de la bière », lance-t-elle en riant.  

Pourquoi choisir de travailler chez eux ? « Je crois que les gens qui habitent la Rive-Sud aiment bien que nous soyons situés à Varenne. Ils n’ont pas à subir le trafic. » Elle ajoute aussi que les employés sont souvent portés à toucher à tout et « ils apprécient cela ».  

« Vu qu’on est une petite équipe, les gens peuvent donner leurs opinions, leurs idées. La communication est importante », affirme Mme Tanguay.

Présentement, l’entreprise est à la recherche d’artistes généralistes qui pourront faire « autant du 2D que du 3D, de l’animation et de l’illustration. »

Côté programmeurs, « on recherche beaucoup de seniors, car ils sont énormément en demande à Montréal et plus difficile à recruter, dit-elle. C’est très compétitif. »

Elle recrute aussi auprès des étudiants. Le président fondateur, Simon Dansereau, qui est chroniqueur chez Espresso-jobs, est aussi enseignant au collège Bois-de-Boulogne. Il « essaie le plus possible », dit Marie-Ève Tanguay, d’attirer ses étudiants chez Triple Boris.

 

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Complémentarité, objectivité, expertise, efficacité et économie... Voilà pourquoi faire...
En lire plus
Il s’agit de la plus importante pour Solotech, qui...
En lire plus
Un développement d’affaires important dans le monde de la...
En lire plus
L'entreprise assure désormais la transformation numérique pour l'industrie manufacturière...
En lire plus

Emplois en vedette

Gestionnaire de campagnes numériques
  • Date de publication20 mars 2019
  • EntrepriseGLO
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) de logiciel (Simulation médicale)
  • Date de publication20 mars 2019
  • EntrepriseOSSimTech Inc.
  • VilleMontréal
Chargé(e) de projets Web
Expert PIM (analyste d'affaire)
  • Date de publication20 mars 2019
  • EntrepriseAbsolunet Inc.
  • VilleMontréal
Programmeur(-euse) web senior
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM