Voici des carrières en TI pour des gens qui détestent… la techno

Voici des carrières en TI pour des gens qui détestent… la techno

Vous préférez mâcher du verre plutôt que du codage. Linux, SQL et JavaScript rime avec « effrayant ». Vous êtes loin d’être technophobe, mais ce n’est pas votre tasse de « thé-i ». Régalez-vous de quelques exemples…

Les non-nerds peuvent trouver un excellent travail dans des domaines hautement techniques.

Mais y a-t-il des carrières spécialisées pour les non-techniciens, au-delà des rôles traditionnels dans le marketing, les ventes, les finances et l’administration? Oui, il y en a !

Mark Swartz, de Monster.com, en a trouvé quelques-uns et va jusqu’à décrire chacun des postes dans un de ses billets.

User Experience — UI (Expérience utilisateur)

Avez-vous déjà utilisé un logiciel maladroit, ou lutté à travers un jeu vidéo sataniquement mal foutu ? Rien ne coule naturellement. Chaque étape semble déconnectée. Les commandes sont difficiles à atteindre. Vous vivez un calvaire.

Ne blâmez pas entièrement les concepteurs ou les codeurs du jeu. Plaignez-vous au spécialiste de l’expérience utilisateur. Il s’assure que le facteur humain est bien réglé. Ayez de l’empathie pour la personne qui utilise ce programme, cette application, ce site Web ou ce produit.

Ce rôle nécessite une bonne gamme d’aptitudes éclectiques. Design et psychologie. Agilité en relation humain-ordinateur. Il faut tester les gens et communiquer les changements nécessaires. Des connaissances techniques avancées ne sont pas nécessaires.

Search Engine Optimization – SEO (optimisation des moteurs de recherche)

Tous les sites web de ce monde veulent arriver en première place des recherches internet. En étant premier, il y a une garantie d’être vue, comparé à la 68e place en page 8 de la recherche web. Pour être au top, il faut savoir comment, et il y a une personne qui peut réaliser ce tour de passe-passe.

Le SEO inclut des connaissances sur les fonctionnements de Google, Bing, Yahoo et Duck Duck Go. En outre, il faut connaitre les mots clefs que les gens utiliseront en recherchant l’information utile, puis savoir bricoler avec HTML et le placement des mots-clés dans le contenu pour attirer les bots.

Software trainer (Formateur de logiciel)

Un « bloatware » a pris le contrôle. Le simple logiciel d’hier s’est transformé en monstre. Auparavant, un manuel d’utilisation pouvait transformer les néophytes en prodiges. Maintenant, vous avez besoin d’un cours complet.

Les employeurs embauchent des formateurs pour enseigner de nouvelles choses au personnel, question de faire des mises à jour intellectuelles. Sachez maîtriser les logiciels qu’il faut et saisissez les applications mobiles. Ces instructeurs portent plusieurs noms : Spécialiste de la formation et du perfectionnement ; gestionnaire de l’apprentissage organisationnel ; conseiller en perfectionnement des employés.

Business Analyst — BA (Analyste commercial)

Les analystes commerciaux sont les liens entre les clients et les techniciens. Ils doivent être bilingues (leur langue courante et le langage « geek »). Les clients recherchent des fonctionnalités logicielles comme utilisateur final (« end users » en anglais).

Les nerds bien rémunérés dans le monde de l’informatique le font. Cependant, l’analyste doit traduire les besoins des utilisateurs en spécifications. Pour marcher sur cette corde raide, il faut être centré sur le client et être capable de parler confortablement de technologie.

Carrières complémentaires

Sans surprise, il y a plusieurs emplois reliés au monde des TIC ayant besoin de talent provenant d’autres domaines. Prenez par exemple les rédacteurs techniques (technical writers, en anglais). Leur meilleur atout est la maîtrise d’une prose descriptive et concise qui s’applique à la documentation exhaustive pour tout ce qui concerne la technologie.

Les chefs de projet utilisent les graphiques et les calendriers de Gantt sans effort. La planification des ressources et l’approvisionnement sont leur pain et leur beurre. Ces professionnels sont en demande chaque fois que de nouveaux logiciels ou des produits techniques sont développés. Si vous étiez LA personne des projets de groupe à l’école, cette carrière pourrait vous convenir.

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
On peut déterminer la philosophie de son futur employeur...
En lire plus
Vous devez toujours rester professionnel, même (surtout!) lorsque vous...
En lire plus
Pour rester en mouvement professionnellement, les illustrateurs devraient absolument...
En lire plus
Ceux qui sont passés par les bootcamps ont souvent...
En lire plus

Emplois en vedette

Conseiller(-ère) principal(e) aux communications stratégiques
  • Date de publication13 novembre 2019
  • EntrepriseHéma-Québec
  • VilleMontréal
Gestionnaire de campagnes numériques
  • Date de publication13 novembre 2019
  • EntrepriseGLO
  • VilleMontréal
Relationniste de presse et des médias sociaux
  • Date de publication12 novembre 2019
  • EntrepriseHéma-Québec
  • VilleMontréal
Conseiller(-ère) au développement des affaires
  • Date de publication28 octobre 2019
  • EntrepriseReptile
  • VilleBrossard
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM