6 choses à NE PAS faire avec votre ordinateur de bureau

6 choses à NE PAS faire avec votre ordinateur de bureau

16h (16)Vous entrez en poste. L’entreprise met à votre disposition un ordinateur, une tablette ou un téléphone intelligent. Voici un petit guide des précautions à prendre pour ne mettre ni vous ni votre entreprise en péril

Le département d’informatique est censé avoir installé les programmes nécessaires pour cybersécuriser votre ordinateur professionnel. Après quelque temps en poste, vous n’hésitez donc pas à souhaiter bonne fête à une amie via Facebook, à personnaliser votre écran en y intégrant la photo de vos enfants, à écouter votre playlist de conférences TED…

Malheureusement, il semblerait que vous ne devriez pas vous adonner à ce genre d’activités sur votre ordinateur d’entreprise parce que l’atteinte à la protection des données de l’entreprise pourrait directement découler de ces activités.

Tout le monde sait que certains sites ne doivent jamais être visités (non, nous n’avons pas à vous dire lesquels). Mais il ne s’agit pas de la seule précaution à prendre. Voici, selon Glassdoor,  6 règles à suivre, d’abord pour votre protection, mais aussi pour celle de l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

À ne pas faire :

1. Sauvegarder vos mots de passe dans le trousseau virtuel de l’ordinateur

Comme nous passons souvent près de huit heures par jour devant l’ordinateur du bureau, qu’il nous arrive même de l’apporter à la maison, nous pouvons avoir envie d’écrire nos mots de passe personnels dans son trousseau. Attention, c’est risqué!

La raison est simple : les entreprises ajoutent toujours une clause dans les conditions d’utilisation de leurs ordinateurs, de leur connexion internet et de leur système de messagerie indiquant que les communications électroniques ne sont pas confidentielles et qu’elles sont la propriété de l’entreprise. Ce qui leur donne le droit d’examiner, de surveiller et de réguler l’ensemble du contenu de l’ordinateur.

2. Faire des blagues de mauvais goût sur vos plateformes de messagerie

Chatter fait partie des façons de communiquer entre collègues en entreprise. Slack, Campire, Google Hangout font partie des outils utilisés. Attention de ne pas dire n’importe quoi!

Les paroles s’envolent, mais les écrits restent. Le clavier n’est pas la machine à café. Ce que vous écrivez en entreprise est enregistré par un serveur de l’entreprise. Les dirigeants peuvent donc facilement avoir accès à vos propos. Tournez vous donc les doigts sept fois avant de taper n’importe quoi.

3. Utiliser une connexion wi-fi publique si vous travaillez sur des documents confidentiels.

C’est vrai, de plus en plus d’entreprises sont flexibles et vous laissent travailler un peu de n’importe où : dans un café, un mail commercial, sur un banc public… Après tout, quand il y a urgence, il y a urgence. Attention à vos données!

Selon le hacker expert Frank Abagnale, certains fraudeurs créent de fausses connexions qui semblent réelles afin de vous inciter à vous connecter et partager vos informations.

4. Autoriser qui que ce soit en dehors du département d’informatique à prendre le contrôle de votre ordinateur à distance.

Avons-nous besoin d’en rajouter?

5. Enregistrer vos données personnelles sur votre ordinateur pro

Laissez les photos de vos enfants, de votre chat, de votre mari dans votre ordinateur à la maison. Oubliez le fichier  « perso » sur l’ordinateur de l’entreprise. Pourquoi? C’est simple, si l’entreprise fermait soudainement ses portes, qu’adviendrait-il de vos données importantes? Pensez-vous vraiment que l’entreprise aurait comme priorité d’effacer vos données de façon sécuritaire? Rien n’est moins sûr… Même chose si on vous congédie. Aurez-vous le temps de récupérer vos fichiers? Un petit conseil :  munissez-vous d’une clé USB, c’est plus prudent!

6. Partir en affaire avec l’ordinateur du bureau

La vie coûte si cher qu’il n’est pas rare de multiplier les activités professionnelles pour réussir à boucler les fins de mois. Attention à votre réputation!

Tout ce que vous faites sur votre ordinateur de bureau peut être observé par les gestionnaires. Il ne faudrait pas que vous ayez un conflit avec votre supérieur parce que ça pourrait être la goutte de trop avant que le vase ne déborde. Au bureau, concentrez-vous sur les activités du bureau. Point.

 

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Les recruteurs considèrent en effet le filtrage automatisé des...
En lire plus
Après avoir postulé, la moitié des candidats ne reçoivent...
En lire plus
Un sondage révèle que la productivité des travailleurs au...
En lire plus
Selon vous, quel est l’âge moyen d’un fondateur d’une...
En lire plus

Emplois en vedette

Designer 360 / D.A.
Programmeur(euse) de jeu en Chef
  • Date de publication14 décembre 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Java - BI
  • Date de publication14 décembre 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Chef de produit
  • Date de publication14 décembre 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Gestionnaire de campagne SEM
  • Date de publication13 décembre 2018
  • EntreprisePages jaunes
  • VilleMontréal
Coordonnateur(rice) publicitaire
  • Date de publication13 décembre 2018
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Gestionnaire de campagnes de publicité Web
Expert(e)/Consultant(e) en Référencement Organique (SEO)
Stagiaire – Torréfacteur(rice) en médias sociaux (rémunéré)
  • Date de publication11 décembre 2018
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Stagiaire – Torréfacteur(rice) data marketing (rémunéré)
  • Date de publication11 décembre 2018
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.