Comment répondre à la fameuse question : « Où vous voyez-vous dans cinq ans »?

Comment répondre à la fameuse question : « Où vous voyez-vous dans cinq ans »?

 morning-time-alarm-bell

Cette question d’entrevue semble peut-être clichée et totalement dépassée, mais vous pourriez être surpris de constater qu’elle a toujours la cote auprès des gestionnaires. Pourquoi cette question? Que tend-elle à démontrer? Comment y répondre? Ne risquez pas d’être pris au dépourvu si cette question vous est posée. Mieux vaut y réfléchir préalablement! Voici quelques pistes afin de vous préparer à y répondre.

Une question à prendre au sérieux

« Monsieur Tremblay, où vous voyez-vous dans cinq ans? »

Les yeux du recruteur se posent sur vous. Vous avez toute son attention. Vous devez être confiant et sérieux, car très souvent, cette question est posée à la toute fin de l’entrevue et contribue à votre bonne impression et votre image professionnelle.

À première vue, il peut s’agir d’une question piège. Pourtant, il n’en est rien. Celle-ci a un but bien précis (autre que celui de vous prendre au dépourvu). En vous posant cette question, le recruteur souhaite en réalité mesurer votre détermination, constater vos motivations et en savoir davantage sur vos aspirations professionnelles et personnelles. Il veut savoir si vous êtes un employé fidèle à son employeur et surtout, s’il pourra compter sur vous ou si, au contraire, parce que vos ambitions sont trop élevées par rapport au poste que vous convoitez vous lui ferez faux-bond au cours des trois prochains mois pour élargir vos horizons.

Quelle est la bonne réponse à cette question?

Test de Q.I., raisonnement logique, déduction, etc. : ces tests ne mesurent pas vos connaissances, mais bel et bien votre capacité d’adaptation, votre concentration et vos compétences intellectuelles et émotionnelles. Il s’agit principalement de questions de logique et de raisonnement auxquelles il est possible de vous préparer.

Nos conseils : De nombreux tests d’aptitudes sont disponibles en ligne et plusieurs ouvrages se penchent sur le sujet. N’hésitez pas à les consulter! Ceux-ci vous permettront de vous familiariser avec des exemples de questions qui pourraient vous être posées, et vous éviterons ainsi d’être déstabilisé.

En gardant en tête que l’employeur souhaite mesurer votre ambition et votre détermination, vous devez être honnête et réaliste. Même si vous aspirez à devenir PDG d’une grande compagnie au cours de votre carrière ou que vous rêvez de travailler à l’étranger, répondez avec tact et parcimonie. L’essentiel est de miser sur vos ambitions, puis de faire des liens avec le poste convoité et les possibilités que celui-ci pourrait vous offrir afin de nourrir vos aspirations.

Comment cet emploi pourrait-il vous permettre de perfectionner vos compétences? Comment celui-ci pourrait-il vous faire grandir professionnellement? Que croyez-vous acquérir comme bagage grâce à cette expérience? Et de quelle façon ce bagage pourrait-il faire grandir à son tour l’entreprise en question? Comment saurez-vous en faire profiter l’employeur?

Réalistement, vous devez expliquer que ce poste vous permettrait de déployer vos compétences et de les perfectionner au fil du temps, puis faire comprendre à l’employeur qu’en vous choisissant, il tire profit de votre expertise.

Si vous ne voulez pas jouer cette carte, vous pouvez toujours faire des liens avec le fait que vous ne savez pas ce que l’avenir vous réserve, mais que dans cinq ans vous comptez bien vous épanouir dans un milieu où vous sentirez que votre contribution fait la différence et où vous aurez la chance d’apprendre tous les jours. Cette réponse traduira votre engagement et témoignera votre ouverture.

N’oubliez pas! Une réponse trop engageante pourrait faire fuir votre futur employeur. Si vous lui répondez que vous vous voyez au plus haut sommet de l’entreprise, à travailler jour et nuit afin de contribuer au succès de celle-ci, votre futur employeur pourrait penser que vous faites passer le travail avant tout, ce qui n’est pas toujours considéré comme un atout.

Une réponse fondée sur la recherche d’équilibre, le bien-être et l’épanouissement professionnel est toujours gagnante.

Quelles sont selon vous les pires réponses à cette question? Partagez-les dans la section commentaires!

 

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Dans le cadre de la  «super job du jour »,...
En lire plus
Selon une nouvelle étude de Developer Economics, les développeurs...
En lire plus
L’équipe de Espresso-jobs vous propose de revoir les dix...
En lire plus
Seulement le cinquième des PME ont intégré la culture...
En lire plus

Emplois en vedette

Stagiaire : Gestionnaire de réseaux sociaux
Intégrateur(trice) designer Web
Coordonnateur(trice) de postproduction
Concepteur(trice) graphique
  • Date de publication17 octobre 2018
  • EntrepriseBang Marketing
  • VilleVieux-Montréal
Développeur(euse) Web Full Stack
Coordonnateur(trice) marketing médias sociaux et événementiel
  • Date de publication17 octobre 2018
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Chargé(e) de compte
  • Date de publication17 octobre 2018
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Chargé(e) de projet marketing numérique
  • Date de publication17 octobre 2018
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Spécialiste en développement des affaires
  • Date de publication16 octobre 2018
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Analyste métriques
  • Date de publication15 octobre 2018
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.