Téléphone intelligent : les Devs doivent s’adapter aux nouvelles habitudes

Téléphone intelligent : les Devs doivent s’adapter aux nouvelles habitudes

Jeunes et moins jeunes veulent changer leurs habitudes d’utilisation de leurs cellulaires, une opportunité pour les développeurs d’application…

Certains sont nés à l’ère de Gilligan et jouaient avec une toupie pour se divertir, alors que d’autres sont nés avec un cellulaire en main. Aujourd’hui, les habitudes de vies face aux téléphones intelligents changent et les développeurs devront s’y ajuster.

Dans la foulée des divers scandales de Facebook et du sentiment croissant que nous devrions tous limiter notre temps d’écran, de nouvelles données de Pew Research montrent que les adolescents et les jeunes adultes réagissent. Devrions-nous nous changer nos habitudes d’utilisation de nos téléphones intelligents ? Et que peuvent faire les développeurs pour saisir ce vent de changement?

Nate Swanner se penche sur la question dans l’un de ses billets sur dice.com.

Sur le même sujet:

Que veulent les développeurs?

Faut-il un diplôme pour devenir développeur?

Plus de la moitié des adolescents sondés, âgés de 13 à 17 ans, affirment qu’ils passent trop de temps sur leur téléphone, et le tiers de leurs parents constatent la même chose pour eux-mêmes. Et 44 % des adolescents disent vérifier leur téléphone dès leur réveil tandis que le quart  des parents font de même.

À l’inverse, seulement 14 % des adolescents estiment que l’utilisation de leur téléphone intelligent les distrait et 37 % disent que cela les distrait « parfois ». Une étude distincte publiée dans le Journal of the American Medical Association montre qu’il existe un lien entre l’utilisation de téléphones intelligents et les symptômes du TDAH chez les adolescents.

Bien qu’un des auteurs de l’étude affirme qu’il ne s’agit pas d’un scénario « apocalyptique », cela reste préoccupant. 8 % des adolescents de la recherche de Pew disent qu’ils perdent régulièrement leur concentration en classe en raison de leur téléphone intelligent.

Opportunité d’adaptation

Dans un sens, les données de Pew nous disent que les développeurs doivent être plus intelligents sur le type d’applications et de services qu’ils créent. Les utilisateurs sont à la recherche d’un meilleur usage de leurs appareils, et ils passent moins de temps à utiliser des applications. Construisez votre logiciel en conséquence.

Plus de la moitié (52%) des adolescents de l’étude de Pew disent qu’ils réduisent le temps qu’ils passent au téléphone, 57 % utilisent moins les médias sociaux et 58 % passent moins de temps à jouer à des jeux.

C’est une opportunité pour les professionnels de la technologie, note Nate Swanner. Si nous lisons entre les lignes, ce que les parents et les adolescents disent, c’est qu’ils ont l’impression que la façon dont ils utilisent leurs téléphones intelligents est malsaine ; faire défiler constamment Instagram et jouer à Fortnight ne mène nulle part.

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Vous en avez marre des écrans trop clairs? Voici...
En lire plus
Google retire la licence Android à Huawei sous fond...
En lire plus
Cet étudiant en ingénierie s’est lancé en entrepreneuriat en...
En lire plus
Un mode de lecture aléatoire pour Netflix, de nouvelles...
En lire plus

Emplois en vedette

Coordonnateur(-trice) / designer web et imprimé
Programmeur(-euse) de jeu
  • Date de publication11 juin 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) Backend
  • Date de publication11 juin 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Lead artiste 3D
  • Date de publication30 mai 2019
  • EntrepriseSmartPixel.tv
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) de jeu mobile C++
  • Date de publication20 mai 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Développeur(euse) Java - BI
  • Date de publication15 février 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM