Voici LES questions les plus bizarres posées en entrevue

Voici LES questions les plus bizarres posées en entrevue

Vous voulez connaître quelques questions bizarres, louches et inhabituelles posées en entrevue d’embauche ? Attachez votre tuque, en voici quelques-unes…

Linda Le Phan, de kununu.com, a écrit un billet sur le sujet et a déniché 20 questions bizarres qui ont été posées en entrevue. Voici nos préférées.

Avec cet ensemble de questions d’entrevue, elle a pris la peine d’inclure un peu de contexte et, parfois, des exemples de réponses.

« Pouvez-vous me dire 10 choses que vous pourriez faire avec un crayon, autre que d’écrire ? »

La réponse inclut, bien entendu, « effacer ». Une réponse qu’un candidat a déjà offerte a surpris son intervieweur. L’interviewé a suggéré qu’il pouvait utiliser ledit crayon pour retirer la cire d’oreilles de vos écouteurs après utilisation. C’est une bonne façon de démontrer que le candidat a un certain sens de la répartie. Pas mal.

« Faites-vous vous-même votre changement d’huile de votre voiture ? »

Timothy G. Wiedman, du domaine des ressources humaines, raconte son histoire.

« J’ai été interrogé rapidement par une équipe de trois personnes — et les questions sont arrivées si vite que j’ai eu peu de temps pour former de bonnes réponses. Soudainement, de façon inattendue, un membre du panel a posé cette question. »

Comme toutes les questions précédentes portaient sur son expérience de supervision liée à l’emploi, ses cours en affaires, son style de gestion personnel ou la façon dont il traiterait un problème d’employé, il a été pris au dépourvu.

« Je leur ai dit que j’ai personnellement fait la plupart des réparations nécessaires pour garder ma coccinelle VW 73 en état de marche, et on m’a offert le poste. Cependant, comme je n’ai pas aimé mon entretien et que j’ai cru bon penser qu’il pourrait être indicatif de la culture de gestion de leur organisation, j’ai refusé leur offre sur-le-champ. »

« Vous êtes piégé sur un radeau de sauvetage avec une nonne, un vieil homme et un bébé. Il n’y a de la place que pour trois d’entre vous, et vous devez décider qui vous jetez du radeau. Qui choisissez-vous, pourquoi ? »

« Il a refusé de me donner d’autres informations. J’ai expliqué que l’homme pouvait avoir des compétences en navigation, la nonne pouvait être une pêcheuse de classe mondiale. J’ai finalement dit, OK, le bébé, parce que si nous mourons tous, le bébé aussi.

J’ai obtenu le poste et j’ai découvert plus tard que pendant toutes ses années à poser la question, personne n’avait jamais dit le bébé. »

– Sean Spicer, directeur du marketing entrant d’AgileIT

« Si vous étiez un appareil de cuisine, lequel seriez-vous et pourquoi ? »

« Cela m’a vraiment pris par surprise ! J’ai répondu que je serais un réfrigérateur, parce que je suis une personne froide qui suis habituellement remplie de nourriture. C’était une réponse idiote, mais l’intervieweur a ri et a mentionné qu’il aimait ma créativité. J’ai fini par avoir le job ! »

– Sarah Hancock, directrice du marketing de contenu chez BestCompany.com

« Saboteriez-vous la carrière d’un collègue pour gravir les échelons ? »

Raison de la demande : Les personnes qui répondent par l’affirmative sont plus susceptibles de promouvoir la concurrence négative, une culture de travail toxique tout en détestant la collaboration et le travail d’équipe. Une réponse négative, par contre, est le signe d’une personne qui croit en l’équité et qui accorde du crédit aux personnes qui le méritent.

« Et si vous découvrez que votre boss a une liaison avec un/une collègue ? »

Raison de la demande : C’est une excellente question, si l’on veut juger un candidat sur « l’éthique professionnelle » et la capacité à retenir des informations « confidentielles ». Cependant, il est important de vérifier le raisonnement derrière la réponse pour arriver à une conclusion.

« J’ai demandé aux candidats d’apporter une tasse préférée à une seconde entrevue de suivi. Pourquoi ? 1) Je veux savoir si la personne se souviendra réellement de le faire. 2) Je veux voir leur personnalité ».

« Quand la personne vient à l’entretien de suivi, je veux apprendre à mieux la connaître. Et la meilleure façon d’en savoir plus sur la personne est de la laisser parler de quelque chose qu’elle aime. De cette façon, ils ne pensent pas trop à ce qu’ils disent et vous pouvez avoir une meilleure perspective de ce qu’est vraiment la personne. »

– Sarunas Budrikas, Président d’Angle180

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Pour plusieurs, tout, absolument tout, peut devenir une source...
En lire plus
Il y a des centaines d’offres d’emplois en TI...
En lire plus
Lors d’un panel présenté à C2 Montréal, un expert...
En lire plus
Que peut bien vous apprendre le post-mortem de votre...
En lire plus

Emplois en vedette

Conseiller(-ère)
  • Date de publication23 mai 2019
  • Entreprise32MARS
  • VilleQuébec
Professeur(e) invité(e) en création 3D
  • Date de publication23 mai 2019
  • EntrepriseUQAT
  • VilleRouyn-Noranda
Coordonnateur(-trice) ventes et service-client chez Espresso-jobs
  • Date de publication20 mai 2019
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Développeur(-euse) Java/Backend
  • Date de publication17 mai 2019
  • EntrepriseBKOM STUDIOS
  • VilleQuébec
Coordinateur(-trice) de soumissions
  • Date de publication13 mai 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Vidéaste et motion design
Agent(e)– Expérience client
Développeur(euse) Backend
  • Date de publication3 mai 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM