Faque je suis allé tester un jeu vidéo chez Outerminds

Faque je suis allé tester un jeu vidéo chez Outerminds

Qu’est-ce qui motive une petite boîte de jeux vidéo à aller chercher l’avis de gamers qui ne sont pas du tout testeurs ou experts en assurance-qualité?

Je profitais d’une petite tasse d’espresso en défilant mon fil Facebook quand j’ai vu que la page Le Jeu C’est Sérieux invitait ses fans à un concours pour essayer le nouveau jeu de la startup Outerminds

Le lien entre les deux? Guiz de Pessemier, cofondateur d’Outerminds et membre du duo de youtubeurs derrière Le Jeu C’est Sérieux.


Source : YouTube/Le Jeu C’est Sérieux.

Excité comme à la veille de recevoir ma première NES en 1988 (j’avais 5 ans), je m’inscris rapidement au concours. Avoir la chance de rencontrer un idole ET découvrir l’envers du décor des jeux vidéo? Je ne pouvais pas passer à côté de ça!

C’est Michaël Péloquin, chef de produits chez Outerminds, qui m’annonce la bonne nouvelle : j’ai été sélectionné. Yé!

Le soir venu, je me dirige fébrile vers les bureaux du studio au centre-ville de Montréal, et monte au 14e étage du building (il n’y a pas de 13e, ça porte malheur!).

Accueilli sur place, je rejoins les autres testeurs du dimanche autour de la table. On me fait signer une entente de confidentialité sur le jeu et son contenu. Désolé, pas de scoop pour vous!

On est une dizaine de gamers, dont une seule demoiselle, à être présent. On semble tous avoir des profils un peu différents, de la vingtaine à la cinquantaine.

Guiz et ses collègues nous présentent le nouveau jeu pendant une dizaine de minutes, puis nous laissent le tester pendant environ une demi-heure. Tout au long de notre test, les concepteurs nous observent et commentent nos performances, tout en nous aidant avec quelques fonctions pas tout à fait finales.

J’avais l’impression qu’ils étaient un peu nerveux de voir des gens du public tester leur nouveau bébé pour une première fois!

Après notre séance de jeu, on a eu droit à un petit questionnaire, puis à une conversation ouverte sur le divan du bureau. Guiz nous a mis tout de suite à l’aise en nous disant qu’ils allaient « essayer » de ne pas défendre le jeu. Mission accomplie parce que je les ai sentis vraiment à l’écoute des commentaires des participants, prenant les critiques sans broncher et même très intéressés!

Après tout ça, en tant que journaliste pour Espresso-Jobs, je n’étais pas pour partir sans une entrevue avec Guiz…

Ghislain de Pessemier, alias Guiz, co-fondateur d’Outerminds.

Faites-vous souvent des tests de jeu (play tests) comme ça avec des fans? Pourquoi?

Ce n’est pas arrivé souvent jusqu’à maintenant. C’est vraiment pour avoir un pouls à l’extérieur parce qu’on a une vision, on est tellement dans notre jeu, on le connaît tellement, qu’on ne sait plus si c’est clair, parce que pour nous c’est tellement devenu clair.

Il ne faut pas mélanger les choses, parce qu’on a des testeurs et des spécialistes en assurance-qualité (QA). Dans le fond, on invite des gens à être une avant-première comme au cinéma, comme si on disait « il y a un film qui va sortir, qu’est-ce que vous en pensez? ». On essaie de prendre le moins de temps possible aux gens, de rendre ça convivial, de faire en sorte qu’on s’amuse et qu’on donne une exclusivité.

Qu’est-ce que ça apporte d’amener des gamers hors industrie à tester vos produits?

Au début du processus, on le teste entre nous, et avec des amis du studio, mais on a l’impression de recueillir des réponses un peu biaisées parce que ce sont justement des gens qui connaissent bien les jeux du studio. Ils peuvent comprendre même si ce n’est pas clair. C’est pour ça qu’on va chercher des échantillons plus variés.

Pourquoi passer par la communauté du Jeu C’est Sérieux pour aider Outerminds?

C’est plus facile d’utiliser la communauté du Jeu C’est Sérieux parce que c’est une communauté essentiellement montréalaise, tandis que celle d’Outerminds est mondiale. Si j’avais fait une annonce, j’aurais reçu des demandes de partout dans le monde et je ne veux pas que les gens dépensent des billets d’avion pour une soirée!

As-tu déjà fait des tests de jeu comme ça avant?

Je l’avais fait quand j’étais jeune. J’étais allé chez Ubisoft et j’avais testé un jeu à la première personne, je ne me souviens plus lequel, mais j’étais tellement content parce que j’avais joué à un jeu qui n’était pas encore sorti, et ils m’avaient promis une copie quand il sortirait!

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Trop de candidats régurgitent les informations de leur CV...
En lire plus
L'industrie du jeu vidéo a toujours besoin de bons...
En lire plus
Un cabinet montréalais s’attaque aux concepteurs du jeu vidéo...
En lire plus
Casque Oculus sur la tête et télécommandes dans les...
En lire plus

Emplois en vedette

Gestionnaire Talents & Culture
Gestionnaire de production Web
Designer de Produits
  • Date de publication25 novembre 2020
  • EntrepriseMetrio
  • VilleMontreal
Développeur(-euse) Back-end
  • Date de publication25 novembre 2020
  • EntrepriseMetrio
  • VilleMontreal
Développeur full-stack - support
Stratège Marketing
Gestionnaire de communautés
  • Date de publication18 novembre 2020
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Chargé(e) de comptes chez Groupe Velan Média
  • Date de publication18 novembre 2020
  • EntrepriseEspresso Jobs
  • VilleMontréal
Spécialiste Marketing
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM