La majorité des professionnels technos pensent que leur milieu de travail est malsain

La majorité des professionnels technos pensent que leur milieu de travail est malsain

Une culture toxique est considérée comme une des principales causes d’épuisement professionnel…

Une majorité de professionnels de la technologie croient qu’ils travaillent dans un environnement malsain, selon un nouveau sondage réalisé par Blind.
Via son application, Blind a demandé aux professionnels de la technologie de répondre « Vrai » ou « Faux » à la question suivante: «Je considère mon lieu de travail actuel comme un environnement de travail sain.»
Plus de la moitié ( 52,34 % ) ont répondu « Faux », tandis que 47,66 % ont répondu « Vrai ». Quelque 12 549 professionnels de la technologie ont répondu.

En savoir plus:

Travaillez-vous pour une institution toxique ?

10 indices d’une culture d’entreprise toxique

5 signes que vous évoluez dans un milieu de travail toxique

Les répondants pouvaient également indiquer où ils travaillaient. Intel, Amazon et eBay étaient en tête parmi les entreprises « plus malsaines », tandis que Uber, Google et LinkedIn étaient en tête de la partie « plus saine » de la liste.

La toxicité de la culture en milieu de travail est devenue une question très discutée au sein de l’industrie de la technologie, particulièrement à la suite des secousses sismiques chez Uber, Google et d’autres organisations, explique Nick Kolakowski, sur Dice.

« Quelle que soit la toxine en cause, une culture qui détruit l’équilibre entre le travail et la vie personnelle des employés, qui permet l’inconduite sexuelle endémique, peut rapidement mener à l’épuisement collectif des employés », écrit-il.

Quoi faire ?

Si vous vous retrouvez coincé dans un environnement malsain, il y a des mesures que vous pouvez prendre pour préserver votre santé mentale avant de trouver un moyen de vous échapper, poursuit Kolakowski.

« Par exemple, vous pouvez créer un réseau de soutien composé de collègues aux vues similaires. Non seulement ils vous aideront à garder le moral, mais ils vous informeront également des meilleures opportunités dans d’autres entreprises. Vous pouvez également essayer de créer une culture de transparence et de communication. »

En fin de compte, la résolution d’une culture toxique demande un travail de gestion. « C’est à votre patron (et au patron de votre patron) de s’assurer que les charges de travail sont équilibrées, que les préoccupations et les plaintes sont traitées adéquatement et qu’il existe une motivation suffisante pour réaliser les projets », écrit Nike Kolakowski.

Dans une autre enquête, la surcharge de travail et la culture toxique étaient largement considérées comme les deux principales causes d’épuisement professionnel, suivies par le manque de contrôle, la reconnaissance insuffisante, le manque de leadership et le manque de clarté de la direction.

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
Un diplôme et de l'expérience, ce n'est plus assez...
En lire plus
Une saine concurrence au bureau peut être bénéfique. Mais...
En lire plus
Partir à son compte comme travailleur autonome, ça vous...
En lire plus
Le fait d’être apprécié est plus significatif que d’être...
En lire plus

Emplois en vedette

Développeur(-euse) Java - BI
  • Date de publication21 août 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Directeur(-trice) des Analytiques
  • Date de publication20 août 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Programmeur(-euse) de jeu en Chef
  • Date de publication13 août 2019
  • EntrepriseLudia
  • VilleMontréal
Spécialiste Marketing Numérique
Développeur(-euse) back-end PHP
  • Date de publication9 août 2019
  • EntrepriseTurbulent
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM