1 candidat sur 3 exclu à cause de ses références

1 candidat sur 3 exclu à cause de ses références

Si le milieu des TI croule sous les emplois à combler, bien des candidats sont écartés à cause du témoignage de leurs références. Quatre conseils du président d’Accountemps Canada pour votre processus d’embauche.

Les employeurs canadiens rejetteraient en moyenne une candidature sur trois (32 %), selon un récent sondage d’Accountemps. La raison est claire : les références n’étaient pas satisfaisantes.

La vérification des références « aide les employeurs à mieux déterminer si un candidat convient au poste, tant au niveau des compétences que de l’expérience, » indique le communiqué. Les références indiquent aussi (sur papier) si le candidat « s’intégrera bien à la culture du milieu de travail ».

« Lors du processus d’embauche, la vérification des références à elle seule peut faire en sorte que vous décrochiez un poste ou non », a souligné David King, président d’Accountemps au Canada.

David King, président d’Accountemps au Canada

Voici quelques conseils que David King donne aux chercheurs d’emploi pour éviter de voir leur candidature rejetée.

1. Faites vos devoirs

Choisissez vos références avec la même attention que vous prêtez à votre CV. Pensez aux personnes qui pourraient le mieux témoigner de vos capacités en fonction de cette occasion d’emploi précise. N’oubliez pas de vérifier si les politiques de leur entreprise les empêchent de le faire.

« Plutôt que de penser aux références après coup seulement, préparez-vous et avisez vos références, conseille le président d’Accountemps Canada. C’est essentiel pour veiller à une recommandation favorable et avantageuse pour votre candidature. »

2. Demandez leur permission

Les directeurs responsables de l’embauche ne devraient pas surprendre vos références. Confirmez leur intérêt et leur disponibilité. Si ces personnes acceptent d’agir à titre de référence, tenez-les au courant du processus d’embauche et laissez-les savoir le moment où elles devraient recevoir un appel.

3. Agissez de façon proactive

N’attendez pas qu’un employeur potentiel vous demande une liste de références. Tôt dans le processus, communiquez avec vos références pour leur indiquer que vous cherchez à relever de nouveaux défis. Mieux vous vous préparez, plus vos références seront efficaces.

« Discutez à l’avance avec vos références de questions sur vos forces et faiblesses qui pourraient leur être posées, expose David King. Assurez-vous que ces personnes discutent de la façon dont vous continuez de perfectionner vos compétences et des raisons pour lesquelles votre parcours fait de vous la personne tout indiquée pour le poste et un atout pour l’entreprise. »

4. Remerciez

Faites un suivi en envoyant un message aux personnes qui ont discuté avec le directeur de l’embauche pour les remercier de leur temps et de leur recommandation. Lorsque cela est possible, rendez-leur la pareille. Il est possible que vos références aient un jour besoin que vous témoigniez de leurs capacités.

 

Articles similaires

Découvrez Tous les articles
L’artiste VFX collabore à la conception de projets et...
En lire plus
Nous le constatons par le nombre élevé de candidatures...
En lire plus
La développeuse back-end senior Diane Agnan a remanié l’organisation...
En lire plus
Les professionnels techno doivent souvent maîtriser l’anglais pour obtenir...
En lire plus

Emplois en vedette

Chef d'équipe - Assurance qualité
  • Date de publication22 mars 2019
  • EntrepriseBKOM STUDIOS
  • VilleQuébec
Gestionnaire de campagnes numériques
  • Date de publication20 mars 2019
  • EntrepriseGLO
  • VilleMontréal
Chargé(e) de projets Web
Expert PIM (analyste d'affaire)
  • Date de publication20 mars 2019
  • EntrepriseAbsolunet Inc.
  • VilleMontréal
#
Recevez une alerte ciblée!

Soyez le premier informé des postes offerts correspondant à votre profil.

Inscrivez-vous
#

Soyez informé de nos dernières offres d’emploi, nouvelles et articles.

Range

KM